Pr. Albert Wright niger"Albert Wright avait vu juste. Gorou Banda, selon toute probabilité, n'est pas soutenable à moyen et long terme. Selon le témoignage d'un technicien au fait des conditions difficiles dans lesquelles Gorou Banda tourne, chacune des turbines coûte à l'Etat 52 800 000 par jour, en raison de 200 francs le litre de gasoil. Par mois, ça fait 1 584 000 000, soit 19 008 000 000 FCFA par an. De quoi anéantir financièrement la Sonidep qui souffre déjà des façons de faire de ce client qui consomme sans être en mesure de payer. Car, la Nigelec, censée gérer Gorou Banda n'a pas les capacités financières pour faire face à la voracité de l'ogre de Gorou Banda. Politiquement, Mahamadou Issoufou peut tordre le bras à la Sonidep afin qu'elle continue de livrer le gasoil nécessaire à Gorou Banda. Mais, financièrement, il amplifiera les problèmes financiers du Niger et à terme, conduira à la faillite des deux sociétés. Pour le moment, la Sonidep livre, la mort dans l'âme et l'ogre continue d'avaler. Jusqu'à quand les Nigériens vivront cette insouciance qui frise la folie ?

ImprimerE-mail

La Palmerais Niger Pub 01

Société