Les Maladies Tropicales Négligées (MTN) sont un groupe de 20 maladies transmissibles très répandues dans les régions  tropicales. Elles sont des affections qui sont dues à l’insalubrité et aux mauvaises conditions de logement et d’assainissement.  Le Niger a identifié 10 sur les 20 MTN qui sont reparties en deux groupes : chimio thérapie préventive (CTP), et prise en charge  des cas (PCC). Les MTN sont causées par divers microbes au premier rang desquels les parasites helminthes ou protozoaires, mais également les virus et les bactéries.

Ces maladies dangereuses et destructrices, telles que le trachome, la schistosomiase, la filariose lymphatique et l'onchocercose, peuvent être prévenues et traitées, mais elles continuent de provoquer de graves défigurations, la cécité et d'autres handicaps à long terme qui constituent des obstacles à l’éducation, particulièrement pour les enfants, à la croissance économique et au développement, en limitant ainsi les populations atteintes et les laissent prisonniers de la pauvreté.

L’hygiène et l’assainissement étant la clé pour prévenir ces maladies, alors les mesures préventives permettant de lutter contre la COVID-19 contribuent d’une manière significative à la prévention des MTN. Une eau propre, une bonne hygiène et un assainissement adéquat sont les fondements de la lutte contre ces défis sanitaires. En effet, ces mesures barrières de la prévention de l’infection au coronavirus sont des mesures existantes et préconisées dans la lutte, voire l’élimination des MTN au Niger, selon Dr. Aichatou Djibo Alfari,  coordonnatrice du  programme national de lutte contre les MTN.

Imprimer E-mail

 #findesviolencesfaitesauxfemmes#findesviolencesfaitesauxfemmes

 

Société