Dans le cadre de la mise en œuvre du plan d'actions des réformes sur le climat des affaires novembre 2016-mai 2019, adopté par le Gouvernement le 30 novembre 2016, le Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé a organisé hier, au Palais des Congrès de Niamey, un atelier de vulgarisation des reformes sur l’indicateur création d’entreprise. C’est la secrétaire générale adjointe dudit Ministère Mme Zada Mariama qui a présidé la cérémonie d’ouverture de ces échanges en présence du président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Niger ; du Représentant Résident de la Banque Mondiale au Niger ; de la Présidente de la Chambre Nationale des Notaires du Niger; du Bâtonnier de l'Ordre des Avocats du Niger ; des Membres du Dispositif Institutionnel d'Amélioration des Indicateurs du Climat des Affaires et des Contributeurs Doing Business.

ImprimerE-mail

Hassoumi Massaoudou Interview 02Impossible d’avoir la liste exhaustive des personnes qui seront entendues à huis clos ni leur ordre de passage devant les députés, mais au moins cinq personnes sont appelées à s'expliquer. Il y a d'abord l'actuel ministre des Finances, Hassoumi Massaoudou, qui doit être lui entendu ce mardi après-midi comme il l’a confirmé à RFI. A l'époque des faits, en 2011, il était directeur de cabinet du président Issoufou, qui venait tout juste d'être élu.

Sa signature apparaît sur plusieurs des fac-similés de documents publiés dans la presse. Sur une facture d'abord. Au nom de la société des mines du Niger, la Sopamin, il a signé un ordre de virement de 200 milliards de FCFA, soit environ 320 millions d'euros, sur un compte appartenant à une société libanaise, Optima, basée à Dubaï. Et ce pour la vente de 5,5 millions de livres d'uranium.

ImprimerE-mail

Sonitel Sahelcom Fusion 2016La SONITEL est créée le 20 mars 1997 par la fusion de la branche télécommunications de l'ex Office des Postes et Télécommunications (OPT) et de la Société des Télé- communications Internationales du Niger (STIN), La SONITEL est donc l'opérateur historique des télécommunications au Niger. Sa mission principale est d'assurer la fourniture des services et produits des télécommunications nationales et internationales sur toute l'étendue du territoire nigérien. 4 ans plus tard, la Société Sahélienne de Télé- communications SAHELCOM voit le jour le 20 décembre 2001 date de la privatisation de la SONITEL. SAHELCOM dévient la filiale GSM et Internet de la Société Nigé- rienne des Télécommunications SONITEL. Ces deux sociétés étaient donc toutes privatisées. Il a fallu l'année 2012 pour que l'Etat décide de les Nationaliser vu que leur privatisation n'a pas abouti à grand-chose. Le gouvernement du Niger s'est donc fixé d'autres objectifs. Des objectifs visant à reprendre les rênes de la télécommunication au Niger. Bien évidemment, cet état de fait n'est pas un hasard. Le secteur de la télé- phonie mobile rapporte gros aux différentes sociétés.

ImprimerE-mail

Hassoumi Massaoudou 46milliards en faveur Agriculture lutte contre criminalite organiseeLe ministre des Finances et le directeur général de l’Agence Française de Développement ont procédé à la signature de quatre (4) conventions de financement relatives au projet d’appui au développement d’activités rurales et de financement de filières agricoles dans les régions d’Agadez et de Tahoua et au Programme d’Appui à la Justice et à la Sécurité au Niger (AJUSEN). La cérémonie s’est déroulée hier matin dans la salle de réunion du Ministère des Finances en présence du ministre délégué chargé du Budget, de l’Ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union Européenne au Niger, de l’Ambassadeur de France au Niger et de plusieurs invités.

ImprimerE-mail

Du 9 au 10 mars dernier, la capitale indienne New Delhi a abrité le 12ème conclave de la confédération indienne d’industrie (CII) et EXIM Bank d’Inde sur le projet de partenariat Afrique-Inde. Le Niger a été représenté à ce rendez-vous par le ministre du Commerce et le ministre délégué au Budget. A l’occasion de cette importante rencontre d’échanges d’expériences à laquelle prenaient part des délégations de 37 pays africains, l’honneur a été fait au Niger de présenter une communication. C’est ainsi que le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Sadou Seydou, a fait une communication sur la vision du Niger sur les relations commerciales entre la République de l’Inde et l’Afrique en général et entre l’Inde et les pays individuellement pris ou à travers les regroupements régionaux.

ImprimerE-mail


Onep Nigerdiaspora 2017

Sahel et Sahel Dimanche
abonnement en ligne sur le site web
www.lesahel.ne