Rencontre d’échanges entre le Gouvernement et la Banque Mondiale pour la mise en œuvre du PDES 2022-2026 : Passer en revue la coopération bilatérale pour centrer les efforts sur les priorités définies par le Niger

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, M. Ouhoumoudou Mahamadou a présidé hier matin, une réunion regroupant des membres du gouvernement et une délégation de la Banque Mondiale conduite par M. Ousmane Diagana, vice-président de la Banque Mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, en visite de travail à Niamey. Il s’est agi pour les deux parties de passer en revue les points de leur coopération afin de dégager des perspectives à la veille de la table ronde des bailleurs de fonds pour le financement du Plan de Développement Économique et Social (PDES) 2022-2026.

À l’issue de la réunion, M. Ousmane Diagana a réitéré l’engagement et l’accompagnement permanent de la Banque Mondiale au Niger. «Dans un contexte marqué par des crises multiples  qui chevauchent aussi bien sur le plan mondial que dans le contexte des pays du Sahel, il est clair que notre accompagnement pour le Niger va continuer», a-t-il rassuré.

En présentant la synthèse de la réunion, le ministre du Plan, M. Abdou Rabiou  a déclaré que la Banque Mondiale est le premier partenaire au développement du Niger. En effet, a-t-il expliqué, la coopération avec cette institution est extrêmement forte, riche et diversifiée dans les secteurs prioritaires du gouvernement. «Nous sommes dans un programme structuré de 35 projets pour une valeur de 4,5 milliards de dollars», a déclaré le ministre du Plan avant de préciser que, c’est l’un des portefeuilles les plus importants en Afrique de l’Ouest. C’est donc tous ces projets qui sont passés en revue afin de voir comment se projeter dans le futur pour que la coopération entre les deux parties soit encore meilleure en termes de rendement mais aussi en termes de prise en compte des priorités du gouvernement.

La Banque Mondiale est non seulement le premier contributeur, c’est aussi un partenaire qui joue un rôle de conseil, qui accompagne donc le Niger sur le plan technique mais également sur le plan des relations avec les autres partenaires qui soutiennent le Niger, a fait savoir M. Abdou Rabiou.

Le ministre du Plan devait ensuite relever l’autre point important discuté au cours de cette réunion qui est la formulation du nouveau plan cadre de coopération de la Banque Mondiale avec le Niger.

Pour le ministre du Plan, cette réunion a permis au responsable de la Banque Mondiale d’avoir des idées précises auprès des différents membres du gouvernement et aussi un focus des priorités de la vision des autorités du Niger. Ces informations fournies vont ainsi nourrir le plan cadre en tenant compte des préoccupations dans le sens de l’amélioration et de l’optimalisation dans la mise en œuvre des projets issus de la coopération du Niger avec la Banque Mondiale.

 Oumar Issoufou(onep)

 

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...