Affaire du marché de vaccins au ministère de l’Élevage : Quand le Président Bazoum évoque la question en Conseil des ministres

Dans les coulisses de la Présidence de la République, on chuchote que l’affaire du marché de vaccins octroyé par le ministère de l’Elevage dans des conditions qui heurtent les bonnes moeurs aurait été abordée par le Chef de l’Etat au Conseil des ministres du mercredi, 27 avril 2022. Dans la salle du Conseil des ministres, le Président Bazoum aurait demandé au ministre de l’Elevage, Tidjani Abdoulkadri, de s’expliquer sur la question. Lequel aurait nié les faits à travers des explications qui ont amené le Président à hausser de la tête. En niant les faits, le ministre a utilisé la rhétorique du fautif pour baratiner le Président de la République. Abdoulkadri Tidjani aurait tenté de receler la vérité en racontant des bobards au Conseil des ministres. Selon nos sources, il aurait baratiné le Conseil des ministres en promettant de porter plainte contre le journal qui a publié l’affaire. Alors que des instructions auraient été données à la HALCIA pour mener une enquête sur ce marché public. Cela, pour mieux cerner les contours de ce marché passé dans des conditions peu traditionnelles, avec l’établissement d’un faux procès verbal. N’estce pas que le PV de réception a été établi avant l’arrivée à la Douane de l’intégralité des produits commandés ? En tout cas, c’est un document de la douane qui fait mention qu’une certaine quantité des produits n’est arrivée à la douane que le 5 avril 2022. Presque un mois après l’établissement, le 8 mars 2022, du PV de réception.

Les limiers vont investiguer, fouiner et creuser autour de ce marché qui fait couler beaucoup d’encre et de salive ces derniers temps à Niamey. Un marché octroyé dans une procédure habillée de magouille et parachevée par un PV de réception douteux. Dans cette honteuse affaire, le maquillage et les astuces utilisés ont trahi Tidjani Abdoul Kadri et ses commis.

A.S

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...