Fin de la 41ème édition du Sabre National en chiffre : Tillabéri remporte le sabre et Dosso se classe 1ère par équipe

Fin de la 41ème édition du Sabre National en chiffre : Tillabéri remporte le sabre et Dosso se classe 1ère par équipeLa 41ème édition du Sabre national de lutte traditionnelle a pris fin hier après-midi au stade régional de Maradi avec le sacre de Ousmane Hassane de Tillabéri face à Tassiou Sani de Zinder. En classement par équipe, le trio de tête est composé de Dosso, Maradi et Niamey.

Le classement général en nombre de points place Dosso au premier rang avec 144 points; 2ème Maradi avec 141 points; 3ème Niamey avec 131 points; 4ème Tahoua avec 108 points; 5ème Zinder avec 90 points; 6ème Agadez avec 75 points; 7èmeTillabéri avec 71 points; et 8ème Diffa avec 58 points.

Il faut rappeler que les huitièmes de finale de cette 41ème édition du Sabre National ont consacré dans la matinée de samedi dernier, la victoire de Soumaila Abdou de Dosso devant Souley Rabagardama de Tahoua, et celle de Aibo Hassan de Maradi face à Rabiou Abdou Kankoura d’Agadez. Dans l’après midi, les quarts de finale ont opposé huit lutteurs en lice. A l’issue de ces combats palpitants, Ousman Hassan de Tillabéri s’est qualifié pour les demi-finales en battant Issiakou Moussa de Dosso; Sabo Abdoulaye de Niamey a fait autant devant Soumaila Abdou de Dosso; Ali Seyni de Dosso a battu Tassiou Ibrahim de Niamey; et Tassiou Sani de Zinder a surclassé Aibo Hassan de Maradi en l’envoyant au sol après deux minutes de combat.

Les demi-finales ont donc opposé hier dimanche matin d’une part Ousman Hassan à Sabo Abdoulaye et d’autre par Tassiou Sani à Ali Seyni. Après d’âpres empoignades, Ousman Hassan de Tillabéri et Tassiou Sani de Zinder se sont qualifiés pour la finale. Ce sont au total 280 combats que les 80 lutteurs ont livré pendant la première phase de cette 41ème édition du Sabre National. 15 combats nuls et 11 suspensions ont été enregistrés au cours de cette même phase. Les lutteurs ayant connu une seule chute sont au nombre de huit (8): Saley Daouda d’Agadez, Noura Hassane et Moussa Oumarou de Dosso, Dalla Abami, Moussa Abdoulaye et Badamassi Oumarou de Maradi, Yacouba Adamou de Niamey et Maman Ibrahim de Zinder.

Il faut dire que l’article 23 du Code de la lutte traditionnelle au Niger, concernant la suspension, stipule que «(…) tout lutteur qui donne volontairement une victoire avant le combat est disqualifié. Il ne peut être remplacé pour la suite du Sabre National. Il est suspendu des compétitions nationales et internationales pour 1(un) an. Il ne peut prendre part à la compétition du prochain Sabre. » A la lumière de cette disposition du Code de la lutte, 11 lutteurs dont le champion sortant Kadri Abdou alias IssakaIssaka de Dosso seront en principe absents des arènes du pays pendant une année: Hassan Adamou et Souleymane Halidou d’Agadez; Ari Kaboulayé et ZabeirouChaffo de Diffa; Abdou Saadou de Dosso; Idi Yellow de Maradi; SaadouBagouma et Nouhou Idrissa de Tillabéri; Abdou Salam Soumaila de Tahoua et Rabé Oumarou de Zinder.

Oumarou Moussa Envoyé spécial(onep)

06 janvier 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...