Audit du ministère de la Défense nationale : La SONIBANK, la banque élue des fraudeurs ?

Audit du ministère de la Défense nationale : La SONIBANK, la banque élue des fraudeurs ?Déjà épinglée pour avoir été la banque qui a reçu des virements de fonds douteux dont Le Courrier a publié les montants et les comptes bancaires, il y a quelques années, la SONIBANK apparaît encore, à nouveau, comme la banque élue par les auteurs du "MDNGate", celle par laquelle sont faits nombre de virements bancaires. Ainsi, dans l'affaire de maintenance des hélicoptères MI-35, c'est dans un compte SONIBANK N° 25111123991/89 ouvert au nom de la société TSI faussement présentée comme la représentation officielle de RUSSIAN HELICOPTERS, que l'avance de 2 282 730 360 FCFA a été virée. De même, dans l'affaire du marché relatif à la fourniture de bombes, cartouches et accessoires avec la société BRID A DEFCON (une société nigériane) en 2015 - un marché de 17 002 995 801 FCFA - c'est toujours à la SONIBANK que le montant a été intégralement viré, notamment dans le compte N° 25112039471-10 appartenant au fournisseur. Le marché pour la fourniture de matériels de vision nocturne, passé avec la société YENTCHENG GOTHY Security and protection, représentée aussi par un ressortissant nigérien dont le rapport ne fait pas mention de l'identité, n'a pas échappé à ce qui semble être la voie bancaire d'usage. Le montant du contrat, 3 145 290 000 FCFA, encore une fois, a été viré dans le compte SONIBANK N° 25112029271/55 ouvert au nom de l'obscur représentant nigérien. Qui est-il ? That eis the question, comme disent les Anglais. Last but not the least, le fameux marché de clôture en grillage dont a bénéficié les établissements Sahel Niger (ETS SAHEL NIGER) est aussi passé par la SONIBANK. Il s'agit de la clôture de 12 postes militaires de reconnaissance dans la zone nord Tillabéry et Tillia pour un montant TTC de 3 671 183 736 FCFA. L'avance de 286 805 506 FCFA a été viré dans le compte SONIBANK N° 025112170461/84 au nom desdits établissements. Cette Régularité avec laquelle, pratiquement, tous les mis en cause dans l'affaire de l'audit des fonds de l'armée, ont eu recours aux services de la même banque, pose problème. La SONIBANK offrirait- elle à ces personnes et sociétés épinglées de solides garanties dans le traitement et la transaction bancaire des sommes engagées ?

Laboukoye

31 mai 2020
Source : Le Courrier

Imprimer E-mail

 #findesviolencesfaitesauxfemmes#findesviolencesfaitesauxfemmes

 

Société