Maradi : Une centaine de Nigériens refoulés et ou retournés du Nigeria, confinés à Dan Issa

Le gouverneur de la région de Maradi, M. Zakari Oumarou, président du comité régional de lutte contre le COVID 19, accompagné des membres du comité, s’est rendu sur le site de confinement de Dan Issa (Département de Madarounfa) où plus d’une centaine de Nigériens refoulés et ou retournés du Nigéria sont confinés. Il s’agissait pour lui de voir, les conditions dans lesquelles ces concitoyens sont traités et pris en charge avant de leur autoriser de regagner leurs lieux de résidence, notamment les régions de Maradi, de Tahoua et de Zinder.

Plusieurs vagues de ces retournés sont arrivées à Dan Issa dont la première vague composée de femmes, d’enfants, d’adultes (103 personnes) est arrivée le 22 avril 2020. Selon le Directeur régional de la Santé Publique de Maradi, Dr Rabiou Daré, le site de Dan Issa abrite 148 Nigériens venus des états fédérés de Kano, de Katsina, de Lagos et de la République du Cameroun, il y a 48 heures. Un groupe de 48 talibés a été remis à la direction régionale de la protection de l’enfant pour leur acheminement dans la région de Tahoua.

Dans le contexte de cette pandémie, le Comité régional a décidé qu’ils ne doivent pas regagner leur région d’origine sans être confinés en vue de protéger ou de stopper la propagation du COVID 19. «Les Etats de leur provenance à savoir Kano, Katsina, Lagos, sont des états dans lesquels ce virus s’est largement répandu. Conformément aux instructions données par les autorités de notre pays, on doit les confiner durant un délai légal de 14 jours» a averti M. Rabiou Daré.

En termes de dispositions prises, toutes ces personnes ont été dotées de bavettes, prises en charge et nourries. Il y a aussi un suivi de vérification de température, matin et soir. La sécurité du site est assurée par les forces de défense et de sécurité de Dan Issa. «Tout se déroule sur ce site sans grand problème puisque à leur arrivée, la communication établie, nous a permis de mieux leur expliquer l’importance de ce confinement. Et aucune résistance n’a été constatée», a soutenu le Directeur régional de la Santé Publique.

Pour sa part, le gouverneur de la région de Maradi, président du comité régional de lutte contre le COVID s’est réjoui des dispositions sanitaires promptement prises pour le confinement de toutes ces personnes. Pour M. Zakari Oumarou, cette étape est très importante puisque ces retournés viennent des différents états où des cas de COVID 19 ont été détectés.

Le gouverneur de Maradi a rappelé aux confinés, les raisons de leur confinement. Toutefois, il leur a demandé d’être patients et de respecter le temps de confinement. «Personne de vous n’a l’assurance qu’il n’est pas porteur du virus. Votre confinement dans ce lieu vous permet d’éviter une probable contamination de la population ou de vos proches. D’ici peu, si vous êtes bien portants, vous regagneriez vos régions respectives» a rassuré, Zakari Oumarou.

Tiémogo Amadou ANP-ONEP Maradi

28 avril 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...