Lutte contre COVID-19 : Le Conseil national de la Jeunesse met en place une plateforme numérique (www.muryarmatassa.org)

Dans le cadre de ses multiples actions menées pour lutter contre la pandémie COVID-19, le Conseil National de la Jeunesse (CNJ) du Niger, en collaboration avec l’UNICEF Niger a procédé, mardi 21 avril dernier au lancement d’une plateforme numérique dénommée "Muryar Matassa". Il s’est agi à travers cette action pour le CNJN de mettre à la disposition du public nigérien des informations crédibles lui permettant de se protéger efficacement contre la maladie. La cérémonie de lancement de cette initiative été placée sous la présidence du Directeur Général de la Jeunesse, M. Omar Yazi.

L’objectif visé à travers cette plateforme est de non seulement contrecarrer les rumeurs, mais aussi donner des informations utiles et indispensables pour faire face à la pandémie. Ainsi, le CNJ décide d’apporter sa contribution pour combattre les fakes news, plus nuisibles que la maladie elle-même.

Le Président du Conseil National de la Jeunesse du Niger, M. Aliou Oumarou a souligné que cette plateforme permettra aux jeunes d’inter-réagir en ce temps de confinement, c’est-à-dire faire, des propositions au gouvernement, en soutenant ses efforts dans le cadre de la lutte contre la pandémie du covid-19.

Il a notamment évoqué le sujet relatif aux violences enregistrées dans la ville de Niamey, ces derniers jours. A ce propos, M. Aliou Oumarou a soutenu que cette plateforme va aider à la prise de conscience des jeunes, toute chose qui peut les écarter des actes de vandalisme auxquels on a assisté. Car, soutient-il, avec ce dispositif, les jeunes vont avoir beaucoup d’informations et comprendront qu’en réalité c’est l’ampleur de la maladie qui pousse les gouvernants à faire recours à des mesures qui entravent, certes des libertés mais qui sont nécessaires pour la survie même de la Nation.

Pour réussir cette mission d’éveil des consciences, le président du CNJ a indiqué que des affiches et autres dépliants ont été conçus afin d’apporter les messages utiles aux jeunes. M. Aliou Oumarou a toutefois précisé que cette plateforme est gérée par des experts du ministère de la Jeunesse, du ministère de la Santé et de l’Unicef. Il s’agit, selon le président du Conseil National de la Jeunesse, d’un outil très riche en données, qui permettra à la population de se former et de s’informer sur les risques liés à la pandémie COVID-19.

«Le gouvernement et ses partenaires fournissent des efforts jour et nuit. Nous devons aussi jouer notre partition, car la jeunesse constitue plus de 75% de la population nigérienne. Elle doit donc apporter plus de soutien dans le cadre de la lutte contre cette terrible maladie», a-t-il affirmé avant de rassurer que des efforts supplémentaires seront fournis pour mettre définitivement fin aux actes de vandalisme constatés çà et là ces derniers jours dans la ville de Niamey. «Nos équipes vont sillonner les différents quartiers, rencontrer leurs camarades afin de les amener à respecter les règles édictées par le gouvernement», a dit M. Aliou Oumarou.

Notons qu’ici à Niamey, quelque 65 bénévoles sont chargés de distribuer les kits de sensibilisation sur les différentes artères de la capitale.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)

23 avril 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...