2ème édition du Festival international du mil (FESTIMIL) : Valoriser le mil

2ème édition du Festival international du mil (FESTIMIL) : Valoriser le milLe Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage,M. Albadé Abouba a donné hier à l’Académie des Arts le coup d’envoi des activités de la 2ème édition du Festival International du Mil (FESTIMIL). Cette cérémonie s’est déroulée sous le haut parrainage de la Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou, présidente de la Fondation TattaliIyali.

Plusieurs personnalités ont par leur présence, rehaussé l’éclat de cette cérémonie.

Dans l’allocution d’ouverture qu’il a prononcée en cette occasion, le Ministre Albadé Abouba a indiqué que la production et la transformation du mil participent au processus de l’adaptation de nos populations aux conditions de plus en plus sévères induites par les effets du changement climatique, notamment dans les zones arides de l’espace sahélien. Sur la base des perspectives qui ressortent des travaux de recherche, il est aisé de comprendre que le mil continuera de s’imposer de lui-même «de par sa qualité organoleptique, ses vertus nutritives et sa résilience au climat», car il s’est révélé très efficace dans la prévention et la lutte contre plusieurs carences et maladies «pour être considéré désormais comme la céréale du futur dans les zones agricoles de nos pays».

Il a rappelé également que le mil est une culture rustique qui peut se développer sur des terres peu fertiles et arides «d’où sa position stratégique pour notre pays situé au cœur du Sahel et de ses adversités. C’est pourquoi, fit-il, le thème retenu pour cette 2ème édition du festival international du mil vise à promouvoir une alimentation saine et équilibrée de la famille, notamment en milieu rural, afin de mieux lutter contre la malnutrition. «Dans ce cadre, la bio fortification du mil déjà entreprise au niveau de la recherche pour lutter contre la malnutrition chez les enfants, contribuera à résoudre le défi qui consiste à réduire le retard de croissance des enfants en le ramenant autour de 10% et l’insuffisance pondérale à 5%, d’ici 2025», a expliqué le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage.

Pour sa part, Dr Lalla Malika Issoufou, cette 2ème édition du Festimil intervient au lendemain du lancement de deux autres événements importants pour le monde rural. Il s’agit de la tenue du Salon de l’Agriculture, de l’Hydraulique, de l’Environnement et de l’Elevage au Niger (SAHEL-Niger) et celle de la Journée du Conseil National de la Recherche Agronomique du Niger (CNRA). La tenue simultanée de ces événements, démontre à suffisance «le fort attachement du Président de la République et du Gouvernement à l’avènement d’un secteur rural porteur de croissance et moteur du développement socio-économique de notre pays». La présidente de la fondation Tattali Iyali a salué l’importante contribution que les chercheurs apportent dans le domaine du mil et a réitéré l’engagement pris par sa Fondation pour accompagner le Festimil dans «la promotion, la valorisation et la vulgarisation de nos productions en général, et des produits transformés à base du mil en particulier».

2ème édition du Festival international du mil (FESTIMIL) : Valoriser le mil

La Première Dame, présidente de la Fondation Tattali Iyali a souligné que « La présente édition cadre avec la vision du Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, déclinée à travers l’Initiative 3N (les Nigériens Nourrissent les Nigériens) et de l’Objectif « Faim Zéro » d’ici 2021, un objectif que le Gouvernement s’attèle à mettre en œuvre.

Elle cadre également avec la Campagne ‘’Consommons nigérien’’ dont le lancement a eu lieu en novembre 2018, en présence du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Son Excellence Monsieur BRIGI RAFINI, ce qui témoigne de l’engagement politique déterminé des plus hautes autorités à soutenir cette initiative originale.

Au cours de cet événement à la fois gastronomique, culinaire et culturel centré sur le mil, il est prévu plusieurs autres activités qui mettront en contact les professionnels de la production, de la commercialisation, de la transformation, de la nutrition, de la gastronomie et le grand public au travers de démonstrations, des ateliers culinaires, des concours, des débats et des dégustations.

Il est également prévu des panels animés par d’éminents chercheurs et professionnels de la transformation du mil en présence de nos invités venus de plusieurs pays”.

2ème édition du Festival international du mil (FESTIMIL) : Valoriser le mil

Le Gouverneur de Niamey dont la région accueille l’évènement, a fait le rapprochement entre le Programme de Renaissance et le Festimil, car ce dernier participe à l’atteinte des objectifs de la lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle, ainsi que ceux de l’objectif faim zéro d’ici 2021. «L’ingéniosité et la créativité de nos sœurs transformatrices, dit-il, font aujourd’hui du mil l’une des céréales les plus transformées».

Notons que cette cérémonie a été marquée, par deux conférences sur le mil et ses perspectives, les différents discours officiels, et la dégustation de dizaines de mets à base de mil.

Namadèye Kalgo

 

 

Imprimer E-mail

 #findesviolencesfaitesauxfemmes#findesviolencesfaitesauxfemmes

 

Société