Partenariat ORANO MINES, SOMAIR, COMINAK et l’hôpital Amirou Boubacar Diallo de Lamordé : Réalisation d’un nouveau pavillon pour atténuer les souffrances des malades d’hémodialyses et le personnel médical au Niger

eUn nouveau pavillon financé par le groupe Cominak-Somaïr-Orano Mines est inauguré ce mercredi 12 février 2020. Ce bâtiment vient renforcer les capacités d’hospitalisation de l’unité de dialyse de l’hôpital Amirou Boubacar Diallo de Lamordé. Il a une capacité de 34 lits avec 2 salles de garde, un bureau du major, une salle de staff, une d’attente des patients, une autre de ponction biopsie rénale, de deux toilettes pour le personnel, quatre toilettes pour les patients et d’un magasin de stockage des consommables de dialyse.
La cérémonie d’inauguration est présidée par la première Dame Dr. Lalla Malika Issoufou, présidente de la Fondation Tattali Iyali et marraine de l’Association des insuffisants rénaux et hémodialysés du Niger en présence de la ministre de la Population assurant l’intérim du ministre de la Santé Publique, du directeur du réaménagement, responsabilité sociétale et communication d’ORANO Mines, M. Gilles RECOCHE, des responsables d’ORANO Mines, des responsables du groupe NIPRO Europe et de plusieurs hautes personnalités.
En procédant au dévoilement symbolique de la plaque du pavillon, la première Dame Dr. Lalla Malika Issoufou a indiqué que l'insuffisance rénale chronique ou maladie rénale chronique est un problème de santé Publique au niveau mondial. Diverses maladies transmissibles et non transmissibles entraînent des complications rénales. Selon elle plusieurs efforts ont été accomplis par les autorités du Niger et ses partenaires notamment ORANO Mines et NIPRO EUROPE pour le rehaussement du plateau technique du service de la néphrologie-hémodialyse qui est le centre de référence de la prise en charge des maladies rénales dans le pays. La première Dame Dr. Lalla Malika Issoufou a en outre salué le partenariat qui existe entre l’hôpital Amirou Boubacar Diallo, NIPRO EUROPE et ORANO Mines qui a permis la réalisation du bâtiment et les autres réalisations annexes.
Le directeur du réaménagement, responsabilité sociétale et communication d’ORANO Mines, M. Gilles RECOCHE a rappelé qu’en 2017, une dotation au centre de néphrologie et de dialyse en matériels biomédicaux a été assurée, suivie en 2018 du financement de la formation de 10 médecins aux techniques de fistules artérioveineuses. Selon lui ces soutiens réaffirment l’engagement des sociétés minières à contribuer l'amélioration des conditions sanitaires des populations.
Il devait souligner qu’ORANO Mines et les sociétés minières SOMAÏR et COMINAK dont l'engagement va bien au-delà de l'activité industrielle, ont développé au fil des ans une politique ambitieuse visant à promouvoir l'accès aux secteurs sociaux de base notamment la santé au profit des populations, aussi bien dans les zones d'implantation des sites de production que dans le reste du pays.


M. Gilles Ricoché a appuyé que la politique d'appui au secteur de la santé se traduit sur le terrain par la construction à Arlit et à Akokan de deux 2 hôpitaux par SOMAÏR et COMINAK dotés d'un plateau technique de haute qualité facilitant l'accès aux soins à leurs employés et aux populations locales avec un budget de fonctionnement conséquent.
Quant à la ministre de la population, Mme Amadou Aïssatou assurant l’intérim de son homologue de la Santé Publique, la mise à la disposition de l’hôpital, par ORANO, de 15 nouveaux générateurs de dernière technologie qui fait un total de 42 générateurs disponibles dans ce centre constitue un partenariat exemplaire. « Cela permettra le rehaussement du plateau technique du Service de Néphrologie - Hémodialyse qui est le centre de référence de la prise en charge des maladies rénales au Niger. Déjà, le service de Néphrologie-Hémodialyse a enregistré 1029 consultations en 2018 contre 1661 en 2019. Les séances de dialyse sont de 15 432 patients dialyses en 2018 contre 22 308 en 2019. J'ai l'espoir que tous ces investissements dans le domaine des infrastructures et des équipements de Dialyse vont contribuer efficacement à améliorer la qualité de la prise en charge et de vie des patients », a-t-elle espéré.
L’association des malades dialysés représentée par son vice-président a salué la construction du pavillon qu’il qualifie de force vitale toujours renouvelée. Pour lui, c’est un gain énorme pour les malades de rein. Il a appelé les responsables du centre à effectuer trois dialyses par semaine au lieu de deux actuellement pour répondre aux exigences de l’OMS. Il a également demandé aux partenaires de soutenir le Niger de se doter les régions des centres de dialyse pour soulager les populations éloignées de la capitale.
Il faut noter que le groupe ORANO Mines a investi dans ses actions sociétales plusieurs de Milliards dans de nombreux projets pour l’épanouissement des populations du Niger et celles vivant dans la région des sites d’exploitation uranifère. Il s’agit par exemple ; l’adduction d’eau potable, la construction et l’équipement d’écoles, des hôpitaux d’Arlit et d’Akokan réalisés par la SOMAIR et la COMINAK. Les effets et impacts de ces réalisations au tour des sites miniers sont concrets. Ces actions ont contribué au développement des activités socioéconomique et l’amélioration de condition de vie des populations.

Taweye S. 

13 février 2020
Source : https://www.nigerdiaspora.net/

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...