Point de la situation du COVID 19 au Niger : 2 cas confirmés positifs, provisoirement 90 personnes en quarantaine, selon le ministre de la Santé PubliqueÀ la date du 22 mars 2020, le Niger compte deux cas confirmés positifs du COVID 19, placés sous traitement à l’hôpital général de référence de Niamey. Selon le ministre de la santé publique, Dr Idi Illiassou Mainassara, qui intervenait sur la télévision nationale, dimanche soir, le premier cas enregistré, trois jours auparavant est dans un état stable, et une nette amélioration a été relevée chez le deuxième patient. Au total ce sont 90 personnes ayant eu de contact direct et ou indirect qui sont mises en quarantaine, afin de circonscrire d’éventuelle propagation du virus, a-t-il expliqué.

Le premier patient a été hospitalisé avec une toux très intense, aujourd’hui «elle est complètement légère. Il a une température de 37°4. Il n’a plus de dyspnée (difficulté respiratoire) ni d’autres plaintes. Son état est stationnaire. Le deuxième cas a une nette amélioration de son état. Sa fièvre est à 36°3. Il y a une amélioration de son asthénie (fatigabilité) et il n’a également pas d’autres plaintes. Leur état est globalement satisfaisant», assure le ministre de la santé publique, Dr Idi Illiassou Mainassara. Le premier patient a été en contact avec 76 personnes. 11 parmi ces derniers sont en quarantaine à l’hôtel Gaweye de Niamey et les 65 autres ont préféré l’être chez elles (une grande maison cour commune) sous la vigilance d’un positionnement de surveillance des forces de l’ordre et le suivi régulier des agents de santé affectés à cet effet. «Il n’y a pas d’entrée ni de sortie, jusqu’au bout des quatorze (14) jours», a-t-il mentionné. D’après le ministre, l’Etat a réquisitionné l’hôtel Gaweye pour des confinements, avec une capacité de 200 lits et la prise en charge des cas suspects est assurée par l’Etat à 100%.

Imprimer E-mail

 #findesviolencesfaitesauxfemmes#findesviolencesfaitesauxfemmes

 

Société