Signatures des documents de crise de Lumana par le secrétaire général de ministère de l’Intérieur : Bazoum Mohamed se croit-il plus malin que les partisans de Hama Amadou ?

Signatures des documents de crise de Lumana par le secrétaire général de ministère de l’Intérieur : Bazoum Mohamed se croit-il plus malin que les partisans de Hama Amadou ? Sur toutes les correspondances du ministère de l’Intérieur portant sur la crise qui secoue le MODEN-FA/LUMANA-AFRICA, on ne voit que les signatures du secrétaire général de ce ministère, le sieur Idder Adamou qui a visiblement accepté de jouer le sale jeu. Le patron de ce ministère, qui n’est autre que Bazoum Mohamed, candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle, fait comme s’il n’a rien à voir dans tous les actes que signe son secrétaire général. Bien entendu, personne ne dira qu’il a vu sa signature sous un quelconque document concernant le litige qui oppose le parti de Hama Amadou à son ancien militant Oumarou Noma. Il s’est même trouvé des personnes, y compris dans les rangs du MODEN-FA/LUMANAAFRICA, pour soutenir que Bazoum Mohamed n’a rien à voir dans les actes que signe le secrétaire général de son ministère et que ce dernier serait même au service d’un autre clan du pouvoir dont Bazoum Mohamed ne partage pas la position par rapport à la gestion de la crise au sein du parti de Hama Amadou. Mais pour des personnes plus averties, il n’en est absolument rien. Ces personnes croient dur comme fer que tout ce que fait Idder Adamou, il le fait au su de Bazoum Mohamed et que ce dernier peut même être le principal commanditaire des actes de secrétaire général de son ministère. Pour ces personnes averties, Bazoum Mohamed veut tout simplement jouer avec l’intelligence des partisans de Hama Amadou, en faisant comme s’il n’a rien à voir dans l’insistance du ministère de l’Intérieur à faire de Oumarou Noma le seul président légal de leur parti. Ce faisant, le président du PNDS-TARAYYA et candidat à la présidentielle de 2021 pense soudoyer les partisans de Hama Amadou et pouvoir conclure des futures alliances avec eux. constater que l’homme reste toujours soutenu par ses militants et continue à peser sur la scène politique nigérienne sous les couleurs d’une autre formation politique. Pendant ce temps, le CDS a lamentablement sombré et Abdou Labo qui s’est laissé manipulé est tombé dans les oubliettes.

Salifou Hamidou

26 février 2020
Publié le 17 février 2020
Source : Le Canard En Furie

Imprimer E-mail

Politique.