A la Primature : Le Chef du gouvernement reçoit Dr. Gueye Abdou Lat, Directeur Alerte Précoce Cedeao

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini a reçu, vendredi 21 février dernier, en audience le Directeur Alerte Précoce de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), Dr. Gueye Abdou Lat. Ce dernier, a indiqué à sa sortie d’audience, qu’il séjournait à Niamey dans le cadre de certains travaux en cours pour la mise en place prochaine d’un centre de coordination de l’alerte précoce et de la réponse au Niger. Dr. Gueye Abdou Lat a expliqué avoir échangé avec le Chef du gouvernement sur les préalables à accomplir et les ministères concernés. Selon le Directeur Alerte Précoce de la CEDAO, il est notamment question de la mise à disposition d’un bâtiment devant abriter l’organe et de la mise en place d’un groupe de travail ou Task-force qui va travailler avec la CEDEAO pour la réalisation de ce centre. «Et le Premier ministre nous a fait la promesse que dès la semaine prochaine, la nomination des membres de cette Task-force sera faite et très bientôt aussi le bâtiment sera trouver pour abriter le Centre», a-t-il dit.

Il faut rappeler que peu avant de rencontrer le Premier ministre, la délégation de l’Alerte Précoce de la CEDEAO a, le même jour, animé une conférence de sensibilisation sur le projet, à l’hôtel Noom de Niamey, à l’intention des cadres des ministères concernés; de la société civile et des partenaires au développement. «Cela a été le cadre pour pouvoir les orienter par rapport au mandat de ce centre. Il y’a eu des débats très fructueux», mentionne le directeur Dr. Gueye Abdou Lat.

L’Alerte Précoce de la CEDEAO est un dispositif mis en place au niveau régional qui est en phase de déploiement des antennes au niveau national. Cet organe a pour mandat la collecte, l’analyse et la dissémination de l’information par rapport à la sécurité humaine. «C'est-à-dire dans les domaines de la criminalité, de la sécurité, de la gouvernance, de la santé avec les épidémies et pandémies et de l’environnement avec le changement climatique. Brièvement, tout ce qui est menace à la vie humaine, nous essayons d’obtenir des informations, pour pouvoir alerter les autorités à temps afin que des dispositions idoines soient prises, en vue d’éviter certaines situations», explique le Directeur de l’Alerte Précoce, Dr. Gueye Abdou Lat.

Au terme de son séjour à Niamey, le Directeur de l’Alerte Précoce de la CEDEAO s’est dit rassuré quant à l’issue favorable des travaux de l’installation du centre national de coordination de l’alerte précoce de la CEDEAO. Relativement aux préalables. «Aujourd’hui nous pouvons dire qu’au Niger la tâche a été bien accomplie», a déclaré Dr. Gueye Abdou Lat.

Mahamane Chékaré Ismaël(onep)

24 février 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique.