1ère réunion du comité de pilotage du Programme sectoriel de l’éducation et de la formation (PSEF) : Les partenaires techniques et financiers s’engagent davantage à accompagner le système éducatif nigérien

1ère réunion du comité de pilotage du Programme sectoriel de l’éducation et de la formation (PSEF) : Les partenaires techniques et financiers s’engagent davantage à accompagner le système éducatif nigérienLe Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE Birgi Rafini, a présidé vendredi 17 janvier dernier, la 1ère réunion du Comité de Pilotage du Programme Sectoriel de l’Education et de la Formation (PSEF). La rencontre a, en outre servi de cadre pour la signature de la requête du Niger auprès du Partenariat Mondial pour l’Education (PME) pour la période 2020-2024 d’un montant de 77,3 millions d’euros qui intègre le financement du Plan de Transition du Secteur de l‘Education et de la Formation (PTSEF) pour la période 2020-2022, ainsi que la validation du Plan d’Action Annuel 2020.

Les documents de la requête du Niger ont été signés par le ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche, et de l’Innovation, M. Yahouza Sadissou, et les représentants des différents Partenaires Techniques et Financiers (PTF). Au cours de cette même rencontre, le ministre des Finances, M. Mamadou Diop et l’Ambassadeur de France au Niger, SE Alexandre Garcia ont procédé à la signature de la convention de financement du secteur de l’éducation et de la formation pour la période 2020-2022 de 15 millions d’euros, un don de la France à travers, l’Agence Française de Développement (AFD).

Lors de cette réunion, le coordonnateur de la cellule d’appui à la mise en œuvre et au suivi du Programme Sectoriel de l’Education et de la Formation M. Galy Kadir Abdel Kader, a présenté le budget 2020 qui s’élève à 308 milliards 920 millions 216 milles 065 de FCFA.

Peu après la signature de la requête du Niger auprès du Partenariat Mondial pour l’Education (PME), la Représentante de l’UNICEF au Niger, Mme Félicité Tchibindat, Chef de file des PTF Education et Formation, a exprimé pour l’aboutissement de ce processus long, participatif mais intéressant, qui a duré deux ans. «La requête au PME est finalisée et validée», s’est-elle réjouie. Mme Félicité Tchibindat de rappeler que, le chemin pour arriver à cette étape a été ponctué par de nombreuses discussions, d’études menées et validées à la satisfaction de tous, en respectant le PTSEF 2020-2022 qui a été validé et signé avec son plan d’action opérationnel et le cadre partenarial en novembre 2019. La cheffe de file des PTF Education et Formation, a aussi saisi l’opportunité de cette réunion, pour rappeler les prérequis opérationnels mentionnés dans la lettre d’endossement du PTSE, pour la réussite du plan sectoriel et la mise en œuvre de ce programme du PME.

«Il est crucial et indispensable de garantir la continuation du leadership fort du Gouvernement, y compris la responsabilisation des acteurs concernés, la finalisation de toutes les sous-stratégies du secteur ainsi que les modes opératoires de mise en œuvre» a indiqué la Représentante de l’UNICEF au Niger. En ce qui concerne cette requête au Partenariat Mondial de l’Education, Mme Félicité Tchibindat a rapporté, que les partenaires techniques et financiers souhaitent rappeler les conditions de sa réussite, notamment le respect du calendrier. Car, a-t-elle précisé, même si les premiers constats seront faits en 2021, la poursuite de la dynamique de travail collaboratif sera nécessaire, tout comme l’engagement politique du Gouvernement pour traiter des sujets tels que l’amélioration de la qualité, de la gestion des enseignants, la mise en place de cadre de redevabilité entre les acteurs du secteur, la mise à jour du cadre légal dans le domaine des statistiques, mais aussi la décentralisation.

La Cheffe de file des PTF Education et Formation, a enfin, annoncé que les partenaires techniques et financiers se tiendront toujours aux côtés du Gouvernement, des collectivités territoriales, de la société civile et des communautés pour accompagner le système éducatif nigérien. Pour sa part, le Premier ministre, Chef du Gouvernement M. Brigi Rafini a salué la signature des conventions et a tenu à remercier tous les acteurs ayant apporté leurs contributions dans l’aboutissement de ce processus.

Issoufou A. Oumar(onep)

20 janvier 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique