Fin du Sommet de la CEDEAO samedi à Abuja : Adoption d’importantes recommandations relatives à la paix, à la sécurité et à la prospérité dans la région

Fin du Sommet de la CEDEAO samedi à Abuja : Adoption d’importantes recommandations relatives à la paix, à la sécurité et à la prospérité dans la régionLa 56ème Session Ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO s’est achevée samedi soir, 21 décembre 2019, à Abuja, au Nigeria, sous la présidence du Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou, Président en exercice de cette Conférence.

Ouverte le même jour dans la matinée, la rencontre a été sanctionnée par un communiqué final comportant d’importantes recommandations relatives à la paix, la sécurité et la prospérité dans la région. Dans un discours de clôture, le Président

Issoufou Mahamadou s’est félicité de la qualité des rapports soumis à l’appréciation des Chefs d’Etat dont celui sur l’état de la communauté. Il a salué « la fraternité et la sincérité » qui ont toujours caractérisé les sommets de la CEDEAO « dont je reste en particulier très sensible aux marques de sympathie et de soutien exprimées par notre communauté vis-à-vis du Burkina Faso, du Mali et du Niger face aux attaques terroristes auxquelles nous faisons face.»

Les recommandations issues des délibérations des dirigeants ouest africains réaffirment « en particulier notre soutien total à la lutte contre le terrorisme dans notre région en impliquant toutes les couches sociales et toutes les intelligences pour faire face à ce fléau qui sape le développement de notre région», a indiqué SEM Issoufou Mahamadou.

La Conférence a en particulier réitéré l’importance de la création de la monnaie unique de la CEDEAO et les mesures pour accélérer sa mise en œuvre. Elle a adopté des recommandations sur les sujets relatifs aux prochaines élections présidentielles en Guinée Bissau le 29 décembre prochain ainsi que celles prévues en 2020 dans six pays de la région dont le Niger.

Les Chefs d’Etat ont également délibéré sur plusieurs autres questions importantes et formulé les recommandations nécessaires pour la réalisation de ces chantiers, a dit le Président en exercice de la CEDEAO. Il s’agit notamment de la nécessité de réaliser « des infrastructures routières, énergétiques, propres, à moindres coûts » et d’améliorer la libre circulation des marchandises. Les autres questions sont l’audit juridique comptable, le financement du Plan d’Action de lutte contre le Terrorisme et la mobilisation des ressources du prélèvement communautaire.

Il faut rappeler que le Président Issoufou Mahamadou a, dans une allocution d’ouverture de cette conférence, samedi matin, 21 décembre 2019, remercié les autorités et le peuple nigérians pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé à son arrivée dans la capitale fédérale.

Après avoir rappelé l’objectif de la CEDEAO, entre autres promouvoir la coopération et l’intégration régionale, le Chef de l’Etat a salué ses pairs dont la présence est la preuve de leur attachement à cet objectif. Il a notamment évoqué trois domaines auxquels il accorde une grande priorité : la consolidation des institutions démocratiques, l’intégration économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest et la sécurité régionale, réaffirmant son engagement à obtenir, au cours de son mandat, des avancées significatives en ce qui concerne ces trois domaines. (Lire en page… l’intégralité de l’allocution d’ouverture du sommet de la CEDEAO prononcée par le Président Issoufou Mahamadou).

Auparavant, l’assistance a suivi l’allocution de bienvenue du Président de la République Fédérale du Nigeria, SEM Muhammadu Buhari, celle du Président de la Commission de la CEDEAO M. Jean Claude Kassi Brou ainsi que les discours des Invités Spéciaux : M. Mohamed Ibn Chambas, Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel et Dr. Akinwumi Adesina, Président du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD).

SEM Issoufou Mahamadou est accompagné, dans ce déplacement, de M. Ouhoumoudou Mahamadou, Ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Mamadou Diop, Ministre des Finances, M. Kalla Ankouraou, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, et Mme Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga, Ministre Déléguée auprès du Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, chargée de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur.

Abdourahmane Alilou AP/PRN

23 décembre 2019
Source :  http://www.lesahel.org/

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...