Célébration de la fête du 18 décembre à Tillabéri : Le Chef de l’Etat distingue plusieurs personnalités pour services rendus à la Nation

Célébration de la fête du 18 décembre à Tillabéri : Le Chef de l’Etat distingue plusieurs personnalités pour services rendus à la NationLe Président de la République, Chef de l’Etat SEM Issoufou Mahamadou, a honoré plusieurs personnalités, le 18 février 2019, à Tillabéry, à l’occasion des festivités de la célébration du 61ème anniversaire de la proclamation de la République du Niger. Il s’agit des hommes et des femmes qui ont rendu service à la nation dans leurs domaines d’activités respectives dont l’éducation, la sécurité, la paix, la culture et l’Art, la science, l’administration et bien d’autres. Les distinctions ont été décernées à la place du Grand défilé militaire et civil de Tillabéry en présence du Général à la Retraite Maï Manga Oumara, Grand Chancelier des Ordres Nationaux.

A cette occasion, le Chef de l’Etat et Grand Maitre des Ordres du Mérite du Niger, SEM Issoufou Mahamadou, a décerné des distinctions à 21 personnalités qui se sont illustrées dans l’exercice de leurs carrières, dans l’accomplissement des missions confiées à eux par l’Etat et par leurs loyaux services rendus à la Nation nigérienne.

Ont été faits, au nom de la République, Chevaliers dans l’ordre national du Niger, M. Jacob Matamba, Consul Honoraire du Niger à Malabo, Guinée équatoriale, M. Brahim El Bachir, Consul Honoraire du Niger à Nouadhibou en République Islamique de Mauritanie et Harbert Youssifi Touré, Consul Honoraire du Niger à Bamako au Mali. Ensuite, M. Namata Guéro, Directeur du Collège Mariama, a été fait Officier dans l’ordre national du Niger ; Mme Talata Ramatou Alkali, cadre supérieure de l’administration, actuellement Secrétaire Général de la Présidence de la République, a été faite Commandeur dans l’ordre national du Niger ; le Général de Brigade Iro Oumarou, Chef d’état-major particulier du Président de la République, précédemment Chef d’état-major de l’armée de terre et le Général de Brigade Abou Tarka Mahamadou, président de la Haute Autorité à la Consolidation de la Paix, spécialiste de la stabilité et de la gestion des conflits, ont été élevés tous à la Dignité de Grands officiers dans l’ordre national du Niger ; Mme Sanadi Tchimadan Hadatan, inspectrice principale du trésor, actuellement présidente de la Haute Autorité de Protection de Données à Caractère Personnel, et le Col-major Abdou Assoumane, officier supérieur des FAN, ont été élevés, chacun, à la Dignité de Grand-croix dans l’ordre national du Niger ; Mme Ramatou Keita, productrice, réalisatrice, scénariste, journaliste, écrivain, et M. Alio Oumarou, président du Conseil National de la Jeunesse du Niger, actuellement président par intérim de l’Union Panafricaine de la Jeunesse, ont été faits, tous, Chevaliers dans l’ordre du mérite du Niger ; M. Mansour Mahamane Hadj Daddo, Ministre Plénipotentiaire des Affaires Etrangères, président du Comité Zinder Saboua l’année dernière, et Mamadou Zarami Mamane, cadre supérieur de l’information, ont été élevés, chacun, à la Dignité de Grand officier dans l’ordre du mérite du Niger ; Dr Mahaman Nouri Alassane Yahaya, Chef de département Mathématiques à l’université d’Agadez, Maître Assistant du CAMES, M. Abdoul Aziz Hassane Abdou, Directeur des Etudes au Prytanée Militaire de Niamey, M. Mamadou Boubacar, Chargé d’Enseignement et M. Ibrahim Keita, Enseignant à la retraite à Diffa, ont été, tous, faits Chevaliers dans l’ordre des Palmes Académiques du Niger ; M. Maman Sani Abdoulaye, artiste, ancien compositeur et interprète, Mme Ousseina Atto dite Zabya Houssey, cantatrice, Professeur Rachid Sani, ont été faits Officiers dans l’ordre des Palmes Académiques du Niger. Et enfin, Pr. Rachid Sani Doyen de la Faculté des Sciences de la Santé à l’Université Abdou Moumouni de Niamey, premier nigérien membre de l’Académique nationale française de chirurgie et Dr Moussa Moustapha, Doyen de la Faculté des Sciences de l’Education à l’Université de Tahoua, spécialiste en pédagogie et apprentissage, et maître de conférences au CAMES ont été, aussi, tous, faits Officiers dans l’ordre des Palmes Académiques du Niger.

Avant de remettre la distinction à chacun des récipiendaires, le Président de la République, Chef de l’Etat et Grand Maitre des Ordres du Mérite du Niger a rappelé à chacune des personnalités distinguées leurs qualités et les services rendus à la Nation Nigérienne. Après la cérémonie de remise des différentes distinctions, une photo de famille a été faite entre les récipiendaires et le Président de la République en vue d’immortaliser l’événement.

Ali Maman, envoyé spécial

20 décembre 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique