Fondation Guri Vie Meilleure : L’amélioration des conditions de vie des moins nantis, un sacerdoce pour la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou

Servir la cause des couches sociales les moins nanties et les plus exposées aux dangers de la vie, telle est la mission que s’est donnée la Première Dame du Niger Hadjia Aissata Issoufou. Avec une générosité désintéressée et un profond souci d’équité la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou a créé, en octobre 2011, la Fondation Guri vie meilleure qui veut dire ‘’mon ambition pour une meilleure vie’’.

Cette fondation intervient dans plusieurs domaines sociaux dans le but de contribuer au développement du Niger. Les principales actions de la Fondation Guri vie meilleure se font à travers trois axes qui concordent parfaitement avec les objectifs prioritaires du programme de la Renaissance du Niger initié par le Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou. Il s’agit notamment de l’amélioration de l’accès aux services de santé de base, de la qualité des soins de la santé de la mère et de l’enfant ; de la promotion de la scolarisation des jeunes particulièrement des jeunes filles ; la formation professionnelle et l’insertion sociale des jeunes ; la promotion d’un environnement sain et durable et la lutte contre la désertification (Reboisement et lutte contre la coupe abusive de bois par l’utilisation des énergies alternatives).

Engagée et concernée par les réalités sociales et sanitaires au Niger, la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou a toujours voulu contribué de manière concrète et durable à l’amélioration des conditions de vie des populations. Plaçant ainsi l’éducation au cœur de ses préoccupations, la Fondation Guri Vie Meilleure développe un programme d’appui à la promotion de l’excellence. Il s’agit ‘’du Prix de l’excellence et du mérite’’ qui récompense chaque année les meilleurs élèves de toutes les régions du Niger. En initiant ce programme, la présidente de la Fondation « Guri Vie Meilleure », conforte son engagement en faveur de l’éducation surtout pour les filles et dans les domaines scientifiques. Les meilleures élèves et étudiants de 8 régions du Niger au Niveau CM2, niveau 3eme, BEP, Terminale et BTS sont récompensés à travers cette initiative de la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou qui cadre avec l’esprit et la lettre du Programme Sectoriel de l’Education et de la Formation (PSEF) qui fixe les grands axes de développement du système éducatif au Niger.

Comme de coutume cette année le prix de l’excellence et du mérite s’est déroulée à l’Académie des Arts Martiaux de Niamey sous la présidence de la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, présidente de la Fondation Guri Vie Meilleure en collaboration avec les Ministères en charges de l’Education et de la Formation. Cette 9ème édition a pour thème «Education scientifique et technique pour un Niger Emergent ». Pour cette année, ils sont 211 lauréats, venus des 8 régions du pays, à avoir été récompensés à travers les différents prix, et en fonction des catégories, pour les résultats de l’année académique 2018-2019.

Le prix de l’excellence et du mérite récompense aussi les enseignants. En effet, selon la Première Dame et présidente de la Fondation Guri vie meilleure, de 2011 à ce jour, le prix de l’excellence et du mérite a récompensé au niveau national, plus de 2500 élèves, étudiants et enseignants qui se sont distinguées par leur professionnalisme et leurs efforts. Les lauréats ont été par la suite reçus au palais de la Présidence par le Président de la République du Niger SEM Issoufou Mahamadou.  

S’agissant du domaine de l’environnent, la Fondation ‘’Guri Vie Meilleure’’ de la Première Dame Hadjia Aïssata Issoufou multiplie les actions en faveur de l’épanouissement de la femme en milieu rural. Dans ce cadre, elle a initié un projet dénommé ‘’Projet Genre et Pratiques de l’Agriculture Intelligente face aux Effets du Changement Climatique dans la Région de Tahoua’’. Les activités de ce projet ont été officiellement lancées, le 28 septembre 2019 dans la commune d’Illéla. Ce Projet, s'inscrit dans le cadre du programme d’appui au genre, à l’agriculture et au changement climatique. C’est un programme qui concerne 5 pays d’Afrique à Savoir le Malawi, l’Ethiopie, le Rwanda, le Cameroun et le Niger sur financement du NEPAD. En effet,   l’objectif visé à travers cette initiative est de contribuer à l’Initiative 3N, qui est une politique des autorités de la 7ème République.

De façon spécifique, ce projet de la Fondation Guri vie meilleure, vise aussi à lutter contre la pauvreté des femmes en milieu rural et péri-urbain, dont les femmes de la commune rurale d’Illéla. Ce choix n’est pas fortuit, les femmes bénéficiaires du projet ont démontré qu’elles sont des grandes actrices du développement. Aussi, ce projet vise à favoriser la création d’emplois. Pour cette première phase, ce sont cinquante (50) femmes qui seront responsabilisées pour conduire cette phase pendant quatre (4) mois. Le Projet vise alors à renforcer la résilience des populations d’Illéla.

Très préoccupée par le bien-être des populations vulnérables, la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, à travers sa Fondation Guri Vie Meilleure, contribue à l’amélioration du bien-être des Nigériens en général et à l'autonomisation économique des femmes, qui sont à la fois actrices de développement, niches d’opportunité et qui ont des capacités de production inexploitées.

Aminatou Seydou Harouna

18 décembre 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...