Santé / Mécanisme de financement de la SR/PF : L’OOAS tient sa première réunion du comité de pilotage

Mecanisme financement SR PF L OOASLe Directeur de cabinet du ministre de la Santé Publique, M. Anar Zakara Ismaguil a présidé ce vendredi 13 décembre 2019 à Niamey, l’ouverture de la première réunion du comité de pilotage sur le mécanisme de financement régional des produits et services de Santé de Reproduction et de Planification Familiale dans l’espace de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) organisée l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS). La cérémonie s’est déroulée en présence du Directeur Général de l’OOAS, Professeur Stanley Okolo et des représentants des partenaires techniques et financiers.

Au cours de cette rencontre, les participants parcourront les termes de référence préparés par le Comité de pilotage du Mécanisme de financement régional, faire le point sur la mise en œuvre des recommandations de 2018 et la présentation du système d’alerte précoce (SAP) pour prévenir la rupture de stock de contraceptifs et accroitre la disponibilité des produits dans l’espace.

Le mécanisme de financement régional des produits et services de la Santé de Reproduction et de Planification Familiale dans l’espace de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a été mis en place depuis 2010 par l'Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) et le KFW qui ont été par la suite rejointes en 2018 par l’AFD, les Pays-Bas et la fondation Bill et Melinda Gate.

Son objectif selon le Directeur Général de l’OOAS, Professeur Satanley Okolo est d’améliorer la disponibilité des produits de santé sexuelle et reproductive ainsi que des services de qualité. Il contribue en général à la réduction de la morbidité et de la mortalité maternelle dans l’espace CEDEAO.

Le représentant de la coopération allemande a indiqué que leur pays est fier de soutenir l’OOAS dans ce projet. Pour les deux prochaines phases la KFW a mis à la disposition de l’OOAS 25 millions d’Euros. Selon M. Julien Morel déjà 20 autres millions sont disponible pour la fin des deux phases. Comme le programme ne couvre pas l’ensemble des pays de la CEDEA, « nous soutenons l’élargissement de la couverture régionale pour que tous les pays en bénéficient », a-t-il affirmé.

Le Directeur de Cabinet du ministre de la Santé Publique a quant à lui salué la qualité des actions entreprises par l’OOAS en tant qu’institution de santé sous régionale dans le domaine de la santé de la reproduction. Pour lui, le succès enregistrés sont les fruits d’une détermination de l’équipe dirigeante et du personnel de l’institution, mais aussi d’un engament des pays et des partenaires sur ces questions préoccupantes de santé.

 

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...