Pose des premières pierres de 250 logements sociaux dans la région de Tahoua par la Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou : Des complexes sociaux-éducatifs d’une valeur de 702 millions de FCFA financés par la fondation islamique de bienfaisance

Pose des premières pierres de 250 logements sociaux dans la région de Tahoua par la Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou : Des complexes sociaux-éducatifs d’une valeur de 702 millions de FCFA financés par la fondation islamique de bienfaisanceLa semaine passée, la Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou était dans la région de Tahoua où elle a procédé à une série de poses des 1ères pierres pour la construction de 250 logements sociaux. D’un coût total de 702 millions de FCFA, ces logements sociaux seront réalisés dans un délai de 6 mois à compter de la date de signature avec les entrepreneurs. Le premier lot constitué de 150 logements, sera reparti entre Tahoua avec 100 logements, Badaguichiri et Illéla avec chacun 25 logements. Le lancement officiel des travaux a commencé à Tahoua, dans l’après-midi du mercredi dernier, puis à Illéla le jeudi 5 décembre dernier. Les cités qui seront ainsi construites seront effectivement dotées chacune d’un forage, d’un complexe d’enseignement et de formation professionnelle, et d’une mosquée.

Cette première phase sera entièrement financée par la Fondation islamique internationale de bienfaisance, pour un coût global de 702 millions de FCFA. C’est une belle initiative qui soulagera des préoccupations profondes de 150 ménages. La Première Dame, Dr. Lalla Malika Issoufou, présidente de la fondation Tattali Iyali s’est dite particulièrement heureuse de s’associer à des telles initiatives si conformes à la vocation de sa fondation qui est de protéger la famille et de contribuer à son épanouissement et son mieux-être. «Pour toute famille, une maison est un première facteur de sécurité, de dignité et de bien-être. La fondation Tattali Iyali continuera à travailler sans relâche dans ce sens. C’est également une initiative cohérente au programme de Renaissance initié par le Président de la République, Chef de l’Etat, SE. Issoufou Mahamadou, dont toute l’essence est de créer un bien-être aux populations nigériennes», a déclaré Dr Lalla Malika Issoufou.

Convaincue du fort impact positif qu’ont ces genres d’action, « La fondation Tattali Iyali s’est résolument engagée dans des programmes de construction de logements sociaux au profit des plus vulnérables », indique la présidente de la fondation. Justement, en octobre dernier, grâce au partenariat de l’ONG Sharjah Sharity International, la fondation Tattali a procédé à la mise à la disposition des familles orphelines des agents des FDS tombés sur le champ d’honneur, une cité commode. La marraine de l’initiative a tenu à rassurer que le choix des bénéficiaires se fera en toute transparence et dans l’équité.

A Illéla, c’est une première pierre symbolique d’un orphelinat moderne d’une capacité de d’accueil de 300 enfants (avec école, mosquée, terrain de sport) qui a été posée par la présidente de la fondation Tattali Iyali. Après ce premier lot, s'ajouteront progressivement 100 autres logements sociaux à Tajaé et à Doguerawa, dans la région de Tahoua. Les trois cérémonies de pose des premières pierres ont eu lieu sur les différents sites requis pour abriter ces cités.

S'exprimant au nom des élus locaux, le maire de la commune d'Illéla, M. Oumarou Douka a adressé ses remerciements à la fondation Tattali Iyali et à ses partenaires pour ces œuvres de bienfaisance au profit des populations. Selon son représentant, la Fondation islamique s’est intéressée à ce projet louable grâce à la bonne volonté de la Première Dame, Dr. Lalla Malika Issoufou. Et au nom du président de la fondation, Dr. Abdallah Mahatoukl et son staff, le représentant de la Fondation islamique internationale de bienfaisance a réitéré l’engagement l’ONG à soutenir des initiatives de bienfaisances, à travers tout le pays.

Durant son séjour dans la région de Tahoua, la Première Dame Dr. Lalla Malika Issoufou s’est rendue, à la tête d’une forte délégation, à Dandaji où elle a inauguré un centre de santé équipé, en présence notamment du ministre de la Santé publique, Dr. Idi Illiassou Mainassara.

lMahamane Chékaré Ismaël(Envoyé spécial)

09 décembre 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique.