Audiences au cabinet du Président de la République : Le Chef de l’Etat reçoit une délégation de la CEDEAO et le Premier ministre de la Guinée-Bissau

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou, président en exercice de la conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, a reçu en audience hier, une délégation de l’organisation communautaire conduite par l’ancien président du Nigeria, le général Abdusalami Abubakar. La délégation qui comprenait également l’ancien Président béninois, SE Yayi Boni et le président de la commission de la CEDEAO, est venue au Niger rencontrer le Président Issoufou en sa qualité de président en exercice de la CEDEAO pour parler de la situation politique qui prévaut au Bénin. A l’issue d’une longue entrevue en présence du ministre des affaires étrangères M. Kalla Ankourao, le président de la commission de la CEDEAO, M Jean-Claude Kassi Brou a indiqué qu’il a été question de faire le point de la situation dans ce pays avec le Président Issoufou qui s’est beaucoup investi dans la recherche de la paix, de la stabilité au Bénin et dans toute la sous-région depuis qu’il est président en exercice de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement. M Brou a rappelé que le Président de la République a initié beaucoup de contacts avec les autorités béninoises ainsi qu’avec l’opposition de ce pays pour le retour de la sérénité et du calme. Et c’est donc dans ce contexte que la délégation a fait le déplacement de Niamey pour faire le point des concertations engagées, pour continuer les efforts déployés et aider ce pays frère à aller de l’avant. C’est avec beaucoup de satisfaction qu’ils sont sortis de l’audience avec le Président en exercice de la CEDEAO qui leur a donné les orientations nécessaires pour la poursuite du processus engagé.

Le Chef de l’Etat a, par la suite, reçu le Premier ministre Bissau-guinéen, M Aristides Gomes. Arrivé à Niamey mardi dernier, le chef de gouvernement a dit être venu consulter le Président Issoufou, Président en exercice de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO mais aussi et surtout pour le remercier pour les immenses efforts qu’il déploie et pour la contribution de la CEDEAO à la stabilité politique dans son pays, la Guinée-Bissau qui se prépare activement pour l’élection présidentielle du 24 novembre, hélas dans un contexte de crise institutionnel. M Gomes a rappelé que les élections législatives ont déjà eu lieu en mars dernier et que la CEDEAO a positionné une force de dissuasion dans le pays suite à ce qu’il a qualifié de coup d’Etat. Le Première ministre Bissau guinéen a souligné le rôle important qu’a joué le Président Issoufou Mahamadou dans le cadre de la CEDEAO pour aider la Guinée-Bissau à revenir dans le giron de la stabilité politique.

A pratiquement la veille du scrutin présidentiel, M. Aristides Gomes s’est réjoui du calme qui règne dans le pays sous l’œil vigilant de l’armée et de la police pré positionnées qui, apportent une contribution solide dans la sécurisation du processus électoral et dans la prévention d’éventuelles crises post-électorales. « Nous avons estimé qu’il y a lieu pour nous de venir remercier le Président pour son rôle positif qui va permettre la continuité et la finalisation de ce processus », a conclu M. Aristides Gomes, qui était accompagné du Premier ministre, SE Brigi Rafini et du ministre des Affaires étrangères, M. Kalla Ankourao.

Zabeirou Moussa

21 novembre 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique