Journée Internationale des Personnes Agées : «Le voyage vers l’égalité des âges», thème retenu

A l'instar de la Communauté Internationale, le Niger célèbre aujourd'hui, 1er octobre, la Journée Internationale des Personnes Agées. Cette année, le thème national choisi est «accroître la prise en charge des personnes âgées pour un mieux vivre ». A cette occasion, la ministre de la Population, Mme Amadou Aïssata a livré hier matin un message.

Pour rappel, la journée internationale des personnes âgées a été instituée par l'Assemblée Générale des Nations-Unies, dans sa résolution 45/106 du 14 décembre 1990, afin de permettre à tous les pays signataires de cette résolution d'organiser des activités et manifestations en faveur des personnes âgées. Dans son message, la ministre de la Population a expliqué que les objectifs poursuivis à travers la célébration de cette journée sont entre autres, la promotion et la protection des droits des personnes âgées en leur garantissant une protection sociale adéquate pour qu'elles puissent participer à la vie sociale, économique et politique. C'est dire que « cette journée est une opportunité d'agir en faveur d'une vieillesse digne et participative », a-t-elle ajouté.

Evoquant le thème retenu au niveau international à savoir «Le voyage vers l'égalité des âges», Mme Amadou Aïssata a dit que ce thème s'aligne sur l'ODD 10 qui vise la réduction des inégalités au sein et entre les Etats, à travers l'élimination des lois, politiques et pratiques discriminatoires et par la promotion de l'inclusion sociale, économique et politique. « C'est pourquoi, l'autonomisation des personnes âgées dans tous les domaines du développement, notamment leur participation active à la vie sociale, économique et politique, est donc cruciale pour garantir leur inclusion », a déclaré la ministre Amadou Aïssata.

Pour la ministre de la Population, le thème national de l’édition 2019 est pertinent en ce sens qu’il traduit les défis et difficultés auxquels font face les personnes âgées au Niger. Il s'agit, a-t-elle souligné de l'accès aux soins de santé et la persistance des discriminations fondées sur l'âge. « Face à ces défis majeurs, les autorités du Niger, ne ménagent aucun effort pour y répondre de façon efficace à travers la mise en œuvre de politiques et stratégies qui visent l'amélioration des conditions de vie des Personnes Agées », a déclaré Selon la ministre Amadou Aïssata. D'ores et déjà, a-t-elle assuré, la Politique Nationale de Protection Sociale (PNPS) a été élaborée et adoptée en 2011. En 2018, la loi déterminant les principes fondamentaux de la protection sociale est adoptée.

Par ailleurs, la ministre de la Population a aussi rappelé que suite à l'adoption en mai 2016 par l'Assemblée Mondiale de la Santé d'une Stratégie et d'un plan d'actions sur le vieillissement et la santé, le Niger, en application de ces grandes orientations a réalisé des actions, notamment la réalisation d'une enquête nationale sur les besoins en santé des personnes âgées en 2017 ; l'élaboration et la validation d'une stratégie nationale sur le vieillissement en bonne santé en 2019 et la validation d'un plan stratégique pour le bien-être des personnes âgées dans les Etats membres de l'Organisation de la Coopération Islamique par les experts des Etats membres en janvier 2019.

D’après la ministre de la Population, « la journée internationale des personnes âgées est une opportunité pour reconnaître aux personnes âgées leur place ». Les personnes de troisième âge « constituent des sources d'inspiration pour les nouvelles générations puisqu'elles sont, de par leurs expériences de vie, les dépositaires de sagesse, du savoir-faire et du savoir-être. Même si, de nos jours, les mutations sociales que subissent nos communautés ont fait en sorte qu'en dépit des bons et loyaux services qu'elles rendent à la société, celles-ci sont de plus en plus délaissées à elles-mêmes », a-t-elle reconnu. C'est pourquoi, la ministre de la Population a lancé un appel à la réflexion pour amener tout un chacun à prendre conscience de la situation des personnes âgées et à agir sur comment améliorer leurs conditions de vie.

Mamane Abdoulaye

1er octobre 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique