40ème session de l’Assemblée de l’OACI, à Montréal, au Canada : «Le Gouvernement de la République du Niger, convaincu du rôle essentiel du transport aérien (…) a toujours privilégié le développement, la réhabilitation et la modernisation des infrastructu

Le Ministre des Transports, M. Mahamadou Karidio, représente notre pays à la 40ème session de l’Assemblée de l’OACI, dont les travaux se tiennent à Montréal, au Canada, du 24 septembre au 4 octobre 2019. Plusieurs allocutions ont été prononcées à l’ouverture des travaux, dont celle du ministre Mahamadou Karidio. (Nous publions ci-dessous l’intégralité de l’allocution prononcée par le Ministre Mahamadou Karidio à cette occasion).

« Monsieur le Ministre des Transports du Canada,

Mesdames et Messieurs les Ministres des États contractants de l’OACI,

Monsieur le Maire de Montréal,

Monsieur le Président élu de la 40ème session de l’Assemblée,

Monsieur le Président du Conseil de l’OACI,

Madame la Secrétaire Générale de l’OACI,

Mesdames et Messieurs, en vos rangs, grades et qualités,

Distingués délégués,

Je voudrais rendre grâce à Dieu qui nous a permis, après que nous ayons survolé, dans le confort, la sûreté et la sécurité, continents, mers et océans, d’être ce jour au rendez-vous de cette prestigieuse Assemblée de l’OACI, ici à Montréal.

Je voudrais de prime abord, au nom de Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République du Niger, Chef de l’État, et de Son Excellence Monsieur Brigi Rafini, Premier Ministre, Chef du Gouvernement, m’acquitter de la première agréable mission de vous transmettre, à vous tous de la grande communauté aéronautique mondiale, la chaleureuse reconnaissance du peuple Nigérien, et de vous dire, dans la simplicité, le salut militant de notre Pays et de son Peuple pour la cause de notre Organisation aéronautique mondiale en laquelle ils fondent tant d’espérances profondes et légitimes .

Qu’il me soit ensuite permis d’exprimer ma profonde gratitude au Gouvernement du Canada et à celui de la Province du Québec pour toutes les facilités mises en place afin de rendre agréable notre séjour et assurer le succès de cette 40ème Session de l’Assemblée de notre Organisation.

Je voudrais aussi saisir l’occasion qui m’est offerte pour adresser mes félicitations au Président du Conseil et à la Secrétaire Générale de l’OACI qui, en pareilles circonstances comme en bien d’autres d’ailleurs, ne ménagent aucun effort pour garantir une bonne organisation et un succès total de nos travaux.

Monsieur le Président du Conseil de l’OACI, Dr Olumuyiwa Bernard Aliu, c’est une heureuse occasion pour moi de vous adresser toutes mes félicitations pour l’excellent travail que vous exercez à la tête de l’OACI et les résultats obtenus pendant ces 6 dernières années.

Monsieur le Président,

Le Gouvernement de la République du Niger, convaincu du rôle essentiel du transport aérien, et conscient que ce mode de transport constitue un maillon incontournable de développement pour un pays sans littoral, a toujours privilégié le développement, la réhabilitation et la modernisation des infrastructures aéroportuaires sur l’ensemble du territoire national, ainsi que l’amélioration continue de la sécurité, de la sûreté de l’aviation et de la facilitation dans tous nos aéroports.

Ainsi, le Niger, pays sans le moindre littoral, situé en zone sahélo-saharienne, couvrant une superficie de 1.267.000 km2, au regard de ces contraintes géographiques drastiques que lui impose la nature, ne peut que compter sur le transport aérien international et les transports de surface pour promouvoir ses échanges avec le reste du monde.

A cet effet, le Président de la République du Niger, dans le cadre du Programme de la renaissance, a bien voulu fixer à mon département ministériel le programme de développement des infrastructures aéroportuaires, comprenant notamment : la rénovation et la modernisation de l’aéroport international Diori Hamani de Niamey ; la création d'un hub desserte régulière des villes de l'intérieur; la réhabilitation et modernisation des aéroports internationaux du pays; la construction d'autres aéroports secondaires dans certaines villes et chefs-lieux de Région ou de départements ; le renforcement des infrastructures sécuritaires de tous les aéroports du Niger.

Afin d’exécuter cette mission, nous avons conçu un important projet de développement de notre infrastructure aéroportuaire, notamment la modernisation de l’aéroport international Diori Hamani de Niamey et des autres aéroports régionaux, dont Agadez, Tahoua, Maradi et Zinder. La réalisation de ces importants investissements a d’ailleurs permis l’inscription de l’aéroport international de Zinder sur la liste des installations communautaires de l’ASECNA, à compter du 1er janvier 2020.

En outre, les travaux de modernisation de l’aéroport international Diori Hamani ont été achevés et l’inauguration officielle effectuée le 10 juin 2019. Cet important investissement a été opéré dans le cadre de la mise en concession à travers la signature d’un Contrat de partenariat public-privé avec une société de droit Turc, dénommée SUMMA.

En matière de sécurité aérienne, nous nous félicitons de l’assistance de l’OACI, notamment à travers ses audits et les programmes associés qui ont contribué à l’exécution des plans d’actions correctrices ayant permis d’assurer un système national de supervision de la sécurité. En témoigne le Certificat du président du Conseil que le Niger a reçu en 2016 lors de la 39ème Session de l’Assemblée de l’OACI, en reconnaissance des progrès réalisés dans la mise en œuvre effective des normes et pratiques recommandées de l’OACI. Cette progression s’est poursuivie avec la certification de l’aéroport international de Niamey en 2017. Cependant, le soutien de l’OACI, de la coopération régionale et internationale ainsi que l’intervention de partenaires extérieurs s’avèrent nécessaires pour accompagner et compléter les efforts de nos États dans le domaine de la sécurité. Ainsi il nous semble important de supporter tous les plans et programmes élaborés par l’OACI pour l’Afrique, notamment le Plan OACI pour la mise en œuvre complète de la sécurité en Afrique (AFI Plan), le Plan régional de mise en œuvre complet de la sûreté et de la facilitation de l’aviation en Afrique (AFI SECFAL) ainsi que le Fonds de développement des ressources Humaines (HRDF), et accorder également une priorité au renforcement des Organismes régionaux de supervision de la sécurité (RSOO).

Concernant la sécurité de la navigation aérienne, de nombreuses actions ont été menées avec la participation de l’Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) qui est notre fournisseur des services de la navigation aérienne et dont nous apprécions fortement les prestations. Faut-il le rappeler, l’ASECNA est un modèle de gestion coopérative des espaces aériens, et nous veillons ensemble avec tous les États membres afin que la sécurité de la navigation aérienne soit assurée de façon sûre et efficace dans nos espaces aériens.

Monsieur le Président,

La sureté de l’aviation ainsi que la lutte contre les actes d’intervention illicites, font partie intégrante du plan de développement de l’aviation au Niger. Plusieurs actions ont été menées ces dernières années dans le cadre de la mise en œuvre des normes et pratiques recommandées ainsi que l’organisation de plusieurs stages de formation et de qualification du personnel avec l’assistance de l’OACI et d’autres Organisations sous-régionales dont l’UEMOA.

Le Niger ayant participé à l’adoption de la Déclaration conjointe des Ministres Africains en charge de l’Aviation Civile sur la sûreté de l’Aviation Civile à Windhoek (Namibie) en Avril 2016, je puis vous assurer que mon pays mettra en œuvre le plan d’action qui en a découlé ainsi que toutes les améliorations prévues dans le plan mondial de la sûreté de l’aviation.

Monsieur le Président,

La communauté aéronautique mondiale devra accorder une importance capitale au renforcement des capacités en ressources humaines. A cet effet, le Niger se félicite des activités de l’École Africaine de la Météorologie et de l’Aviation Civile (EAMAC), école multinationale des États membres de l’ASECNA, située au Niger et qui est depuis 2014 un centre TRAINAIR PLUS d’excellence de l’OACI. Ce centre régional forme environ 70% des cadres de l’aviation civile d’une vingtaine de pays africains. Nous souhaitons réaffirmer notre disponibilité de contribuer à toutes les actions de développement de l’EAMAC pour relever le défi de la demande croissante des professionnels de l’aviation qui   touche   l’ensemble de l’industrie aéronautique mondiale.

Monsieur le Président,

Au niveau du continent africain, le Marché unique du transport aérien africain (MUTAA), un projet phare dans le cadre de l’Agenda 2063 de l’Union africaine (UA), a été lancé durant la 30ème Session Ordinaire de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'UA le 28 janvier 2018 à Addis Abeba, en Éthiopie. Le Niger figure parmi le nombre d’Etats membres ayant signé l’engagement solennel et il est à noter que mon pays poursuit la réalisation des mesures immédiates de concrétisation de son adhésion au MUTAA.

Comme vous le savez, le transport aérien constitue à l’instar des autres modes de transports un support au développement économique des États et un instrument efficace pour l’intégration du continent africain. Le Niger, pour me répéter, accorde une importance capitale au transport aérien ; et, toujours nous avons soutenu toutes les actions de notre Organisation internationale, et toujours nous contribuerons avec volontarisme à la noble mission de développement sûr et ordonné du transport aérien mondial dont a charge l’OACI.

Monsieur le Président,

En une telle circonstance, je voudrais sortir de ce propos par ma pensée traditionnelle à l’endroit des hommes et des femmes qui animent et assurent l’essor de notre Organisation, l’OACI. Car, l’œuvre humaine ne vaut jamais que par la qualité intrinsèque des êtres qui s’y investissent, qui veillent en son aboutissement, poursuivant le rêve de la perfection ;

L’OACI a, depuis sa création, connu des hommes de bonne volonté, des gens de talents et des humbles imprégnés de foi et d’abnégation, hommes et femmes de tous les horizons et à tous les strates de notre Organisation, des manœuvres besognant au sol jusqu’aux pilotes et hommes d’équipage pourfendant les nuages et les cieux, des agents et gens de sécurité jusqu’aux techniciens et ingénieurs occupant nos multitudes tours de contrôle, en passant par les personnels hiérarchisés des bureaux disséminés à travers les continents;

Aujourd’hui encore, beaucoup donnent le meilleur d’eux-mêmes, chacun au maillon qui est le sien, tous dans la philosophie immuable de l’abnégation et de l’héroïsme de Saint-Exupéry et de Jean Mermoz.

Madame la Secrétaire Générale de l’OACI, vous qui êtes désormais l’incontournable sublime Mascotte de l’OACI, vous qui resterez à jamais un élément de l’âme de notre OACI, je me tourne humblement vers vous, pour vous féliciter et pour vous demander, en vous en conjurant, aujourd’hui et demain, et où que l’histoire vous placera, de ne jamais vous lasser de dire à toutes ces dames et à tous ces messieurs qui ont œuvré à vos côtés toute notre gratitude ; acceptez de leur dire et redire de notre part : « bravo et merci » ;

Mesdames et Messieurs,

Des élections se tiendront au cours de cette session : je souhaite bonne chance à tous les États candidats et demande particulièrement et vivement à l’Assemblée de bien vouloir soutenir massivement les candidatures présentées par l’Afrique au Conseil de l’OACI.

Et enfin, et à nouveau, Monsieur le Ministre des Transports du Canada, et vous Monsieur le Maire de Montréal, la Délégation du Niger vous dit à nouveau merci infiniment pour votre hospitalité et vos prévenances.

Distingués délégués,

Mesdames et Messieurs

Je souhaite plein succès à nos assises.

Vive le Niger et son Peuple résolument engagés dans la Coopération Internationale,

Vive la coopération internationale,

Vive l’OACI,

Merci sincèrement pour votre patiente écoute et votre amabilité. ».


Onep

27 septembre 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique