Série de visites d’un groupe de journalistes en Chine : Qingdao, la ville aux milles et une attractions

Un groupe de journalistes nigériens, des responsables des medias publics et privés et des représentants du Ministère de la Communication séjourne depuis le 10 septembre dernier en Chine. Ces représentants des médias sont invités par l’Institut de Recherche et de Formation de l’Administration Nationale de la Radio et de la Télévision Chinoise (NRTA, RPC) avec le soutien du Ministère de Commerce de la République Populaire de Chine. Cet Institut de Recherche a formé, à ce jour, trois (3) groupes de 72 Nigériens. Outre les conférences programmées chaque matin, ces journalistes ont eu l’honneur et le privilège de visiter aussi bien dans la capitale administrative Pékin que dans les provinces portuaires, des centres de distraction, des sites culturels, sportifs, touristiques et des centres commerciaux.

Tôt, le matin du jeudi 19 septembre, après près d’une dizaine de jours passés à Pékin, la délégation nigérienne se dirige vers l’Est du pays à plus de 700km de la capitale pour une destination touristique Qingdao dans la province de Shandong. Une ville balnéaire ceinturée par la mer jaune qui abrite quelques 9.390.000 âmes. Ces habitants vivent principalement de l’économie maritime notamment issue du commerce, du tourisme et aussi et surtout de l’industrie. L’une des plus grandes sociétés électroniques de la marque ’’Haier’’ est implantée dans cette ville. Tous les produits électroménagers (climatiseurs, réfrigérateurs, télévisions, etc.) utilisés par les Chinois et autres étrangers sont fabriquées ici à Qingdao.

Après plus d’une heure de vol, les journalistes nigériens qui effectuent le même voyage avec une vingtaine de journalistes ivoiriens apercevaient au travers des hublots la splendide ville de Qingdao et son majestueux pont, une dizaine de minutes avant l’atterrissage. Et là ce sont des murmures, de l’étonnement. Nous sommes ébahis de voir cette jetée sur la mer, chacun invitait son voisin à regarder le majestueux ouvrage. Ce pont de renommée internationale est un joyau, un symbole de tout un peuple. Il fut construit en 1982. C’est un pont sur la mer jaune, bâti uniquement pour accueillir un homme d’Etat de la dynastie des Quing Li Hong Zhan. Long de 440 mètres avec une extrémité appelée la pagode huilang, ce bel édifice sert de lieux d’expositions culturelles et historiques tout le long de l’année.

En sortant de l’Aéroport, d’autres surprises nous attendaient. Bien installés dans les bus qui nous conduisent à l’hôtel ‘’Power long Hôtel Group’’, nous découvrons une ville splendide avec des belles infrastructures routières parsemées de part et d’autres de toutes sortes d’arbres, des géants arbres de la forêt en passant par des fleurs aux colorations multiples. Ces beaux arbres et les fleurs multicolores sur les deux côtés offrent une belle vue de Qingdao. L’environnement de cette ville est aussi marqué par les montagnes, les collines et une végétation riche et variée.

Un autre facteur d’attraction, ce sont ces immeubles de grand standing à perte de vue ; des cités en construction composées de centaines d’appartements identiques. Dans la ville tout est en hauteur, selon une habitante de la zone Melle Echo, « c’est une population dense avec un espace limité à cause de la mer, donc tous les bâtiments doivent être faits avec des dizaines de niveaux pour loger tout le monde ».

Des parcs de loisir et des centres commerciaux géants

Les centres commerciaux sont visibles presque un peu partout dans la ville : marchés, boutiques, cafés, restaurants sont omniprésents. Non loin de l’hôtel Power long, les ‘’couche-tard‘’ peuvent s’aventurer dans des espaces de divertissement en plein air, des parcs de loisirs, des dancings clubs, etc. Tout ce qu’il faut pour s’amuser, pour donner de la joie, Qingdao en a. La détente, l’amusement, les moments inoubliables, c’est à Qingdao, l’une des agglomérations les plus mouvementées et les plus fréquentées par les jeunes et les adultes, tous y viennent le jour comme la nuit, qui pour des emplettes, qui pour se défouler. Des magasins les plus chics, des restaurants qui proposent spécialement des plats doux et savoureux souvent sucrés, pimentés et ou salés.

Si Qingdao jouit d’une notoriété c’est surement dû à son port. Aussi, le commerce est très développé. A côté des marchés de luxe, on trouve des marchés en plein air où il y’a des étalagistes qui proposent toutes sortes d’articles à des prix défiant toute concurrence. Dans ces marchés, souvent se frayer un chemin relève d’un véritable parcours de combattant, tant les visiteurs et acheteurs sont nombreux. Aux habitants de la ville, s’ajoutent généralement des touristes et autres missionnaires qui en famille, en couple ou encore entre femmes et enfants tentent de faire le maximum d’achats.

Ces centres commerciaux offrent une multitude de produits et de choix d’articles divers : habits, chaussures, bijoux, valises, sacs, décorations intérieures, etc. Difficile en outre de parcourir les marchés ou les abords de ces centres commerciaux sans être frappé par la créativité des artisans chinois. L’entreprenariat féminin est très développé, les commerçants généralement des femmes tiennent dans les bras ou proposent leurs produits de vente aux visiteurs. Elles sont fortes en marketing, proposent des prix et n’hésitent pas à casser de façon considérable le prix de certains produits tout en essayant convaincre le client de la qualité de leurs marchandises. Elles insistent même pour que l’acheteur accepte le prix proposé. L’essentiel pour elles est d’écouler les produits.

Présents dès 7 heures du matin, heure indicative à partir de laquelle les premiers étals et hangars du marché commencent à être occupés, ces commerçants y resteront jusqu’au soir, aux environs de 18heures, heure de baisse considérable de l’affluence.

Cette ville maritime est reconnue également pour sa bière avec bien entendu le plus grand festival international de la bière. Durant quinze jours au mois d’Août, Qingdao vibre au rythme de ce festival. En effet, c’est dans cette cité qu’est produite principalement la bière Tsingtao dont la réputation a dépassé les frontières de la Chine. Cette bière est très appréciée du peuple chinois. Des dizaines de milliers de participants au festival prennent place dans des tentes. Avec un service permanent, ils peuvent découvrir différents goûts de bières et assister à de nombreuses manifestations culturelles.

Entre attraction, découverte et détente, Qingdao reste, grâce à ces divers lieux une localité qui fait le buzz tous les jours, avec un déferlement ininterrompu de touristes, d’hommes d’affaires venus de plusieurs horizons pour la plus grande satisfaction des commerçants locaux et des amoureux de la vie «mondaine».

AÏssa Abdoulaye Alfary Envoyée Spéciale(onep)

24 septembre 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique