9ème édition du Prix de l’excellence et du mérite de la Fondation ‘’Guri Vie Meilleure’’ : La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou récompense les meilleurs élèves, étudiants et encadreurs

La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, présidente de la Fondation ‘’Guri Vie Meilleure’’ a procédé le mardi 10 septembre dernier à l’Académie des Arts Martiaux de Niamey à la traditionnelle remise des Prix de l’excellence et du mérite. Cette année l’évènement est placé sous le thème «Education scientifique et technique pour un Niger émergent». Pour cette 9ème édition, c’est près de trois cent (300) récipiendaires (élèves, étudiants et instituteurs des 8 régions du Niger) qui ont été récompensés. Etaient présents à cette occasion, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, M. Yahouza Sadissou représentant le collectif des ministres en charge de l’Education et de la formation ; le gouverneur de la région de Niamey, M. Issaka Hassane Karanta et plusieurs invités.

Dans le discours qu’elle a prononcé à cette occasion, la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou a rappelé que depuis plusieurs années, la fondation, en partenariat avec les ministères en charge de l’éducation et de la formation, œuvre inlassablement pour la qualité de l’éducation au Niger. Ce prix récompense les meilleurs élèves et étudiants de l’année écoulée. En effet, rappelle-t-elle, de 2011 à ce jour, bien plus qu’une initiative, le Prix de l’Excellence et du Mérite est une tradition qui a récompensé, au niveau national, plus de 2500 élèves, étudiants et enseignants qui se sont distingués par leur professionnalisme et leurs efforts tout au long des années. Ce prix promeut également, auprès des participants, la culture de l’excellence et du leadership, comme l’a toujours préconisé le Président de la République, Chef de l’Etat, SE Issoufou   Mahamadou.

Pour cette 9ème édition, c’est l’éducation scientifique et technique qui est à l’honneur. La présidente de la Fondation «Guri Vie Meilleure» a affirmé que l’objectif de l’émergence du Niger ne peut être atteint, qu’à travers la formation d’une main d’œuvre de qualité, une main d’œuvre orientée vers le secteur moderne. «L’éducation scientifique et technique est le meilleur instrument pour accélérer l’industrialisation et la transformation de nos matières premières. C’est aussi le moyen efficace pour apporter un changement dans le mode de production et de consommation afin de soutenir durablement la croissance économique. Il est de notre devoir d’orienter les jeunes, surtout les filles, à étudier les matières scientifiques et techniques pour faire face à la concurrence dans un monde de plus en plus compétitif. C’est dans ce cadre que nous avons initié, pour cette 9ème édition, le prix de l’éducation scientifique qui consiste à récompenser dans chaque région les élèves ayant obtenu la meilleure moyenne dans les matières scientifique à l’issue des examens du BEPC et du Baccalauréat» a déclaré la Première Dame.

Selon la présidente de la Fondation «Guri Vie Meilleure», l’école nigérienne est en train de connaître un véritable tournant dans son histoire. La culture de l’excellence est une notion qui est aujourd’hui au bout des lèvres. Les écoles ont le souci d’offrir aux Nigériens un enseignement de qualité, de les outiller afin qu’ils soient plus tard des plus compétitifs sur le marché de l’emploi. La marraine de la 9ème édition du prix de l’excellence et du mérite du Niger, Hadjia Aissata Issoufou a félicité et encouragé les enseignants et les encadreurs. «Aux enseignants et encadreurs, je reste toujours admirative devant la passion qui vous anime de transmettre votre savoir et je tiens à vous féliciter pour l’excellent encadrement que vous avez offert à nos jeunes lauréats», a-t-elle dit.

Pour sa part, le ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, M. Yahouza Sadissou, a exprimé, au nom du Gouvernement, sa reconnaissance à la Première Dame pour les efforts qu’elle ne cesse de déployer à travers sa Fondation «Guri Vie Meilleure» pour la promotion de l’école nigérienne. « Le secteur de l’éducation est l’une des priorités du programme de la renaissance initié par SE Issoufou Mahamadou. C’est pourquoi, les ministères en charge de l’éducation et de la formation, chacun dans son sous-secteur, multiplient les initiatives afin que les objectifs assignés soient effectivement atteints. Cependant, force est de reconnaitre, que malgré les efforts consentis par le Gouvernement, des efforts importants restent à déployer» a estimé M. Yahouza Sadissou.

Notons que les lauréats qui ont été primés sont les élèves ayant obtenu les meilleures notes à l’issue des différents examens au titre de l’année académique 2018-2019. Les lauréats ont bénéficié de plusieurs cadeaux dont des kits scolaires (composés d’un sac écolier, des livres, des dictionnaires, des cahiers, des stylos, des calculatrices scientifiques, etc.) ; des bourses d’études ; des motos ; des tablettes ; des téléphones portables de haute technologie ; des power-banques ; des pagnes ; des tee-shirts ainsi que des attestations, etc.

Cette initiative de la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou va sans nul doute inciter plusieurs élèves, étudiants ainsi que leurs enseignants et encadreurs à plus d’abnégation pour être parmi les excellents de l’année prochaine.

Abdoul-Aziz Ibrahim Souley

12 septembre 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique