Tillabéri : Imprégnation des acteurs régionaux sur la stratégie de développement durable et de croissance inclusive le PDES 2017-2021

Le Secrétaire général adjoint du Ministre du Plan, M. Mahamane Abba a présidé, le 15 mai dernier à Tillabéri, les travaux de la rencontre d’imprégnation des acteurs régionaux sur la stratégie de développement durable et de croissance inclusive (SDDCI) et le plan de développement économique et social (PDES) 2017-2021

Cette rencontre, d’une utilité certaine, a regroupé les différents acteurs que sont les préfets, les maires, les responsables des services techniques de l’Etat, le secteur privé, les forces de défense et de sécurité, la chefferie traditionnelles ainsi que les organisations des femmes et celles des jeunes. Elle vise à imprégner tous ces acteurs sur la Stratégie de développement durable et de croissance inclusive Niger (SDDCI Niger 2035) et le Plan de développement économique et social (PDES) 2017-2021.

Elle s’inscrit alors dans le cadre de l’approche participative et inclusive qui a caractérisé le processus d’élaboration des outils de planification stratégique pilotés par le Ministre du Plan. Ainsi dans son discours à l’ouverture de cette rencontre, le Secrétaire général adjoint du Ministère du Plan a, de prime abord, rappelé que le PDES 2017-2021 et son plan d’action prioritaire (PAP) constituent la première déclinaison quinquennale de mise en œuvre de la SDDCI Niger 2035. Ce plan, a indiqué M. Mahamane Abba, affiche les ambitions du gouvernement pour le Niger, définies à travers le slogan « un Niger renaissant pour un peuple prospère » et qui ambitionne transformer structurellement l’économie nigérienne en reposant fondamentalement sur deux (2) piliers notamment la transformation du monde rural et le développement du secteur privé.

Le Secrétaire général adjoint du Ministère du Plan. Il a par ailleurs précisé que la mise en œuvre de ces outils de planifications se fait au niveau des régions, des départements et des communes. Il a également notifié que l’élaboration des outils de planification stratégique et opérationnelle aura permis d’accélérer le développement économique et social du pays. Parmi ces outils de planification élaborés et mis en œuvre, M. Mahamane Abba cite entre autres le Plan de développement économique et social (PDES) 2012-2015 prorogé en 2016 et évalué en 2017, la Stratégie de développement durable et de croissance inclusive adoptée en mai 2017 et le plan de développement économique et social (PDES) 2017-2021 adopté en 2017.

Procédant à l’ouverture de cette rencontre le Secrétaire général de la région a, au nom du gouverneur et celui de la population de la région, félicité et remercié les plus hautes autorités de la république qui, a travers le Ministère du Plan ont doté notre pays d’outils de planification stratégique en vue d’une meilleure gestion de son développement à long et moyens termes. M. Kimba Moumouni Seydou a, en outre, souligné que ces outils constituent, en matière de développement économique et social, les cadres de référence pour les interventions du gouvernement et des partenaires techniques et financiers. Ils définissent les grandes orientations nationales de développement se traduisant en actions concrètes dans les instruments d’opérationnalisation tels que les plans de développement régionaux et communaux pilotés par les collectivités territoriales.

Zakari Mamane, ONEP/Tillabéri
22 mai 2019 
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique