Le Président de la République a présidé dimanche matin la cérémonie des obsèques officielles du Colonel Boulama Manga, Grand Chancelier des Ordres Nationaux

Issoufou Funeraille Colonel Boulama Manga Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé, dimanche matin, 21 avril 2019, dans la cour du Palais de la Présidence, la cérémonie des obsèques officielles du Colonel Boulama Manga,   Grand Chancelier des Ordres Nationaux, décédé à Niamey des suites d’une maladie de courte durée, samedi, tôt le matin, 20 avril 2019.

La cérémonie s’est déroulée en présence des plus hautes autorités civiles et militaires du Niger dont le Président de l’Assemblée Nationale SEM Ousseini Tinni, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement SEM Brigi Rafini et le Représentant Personnel du Président de la République, M. Seyni Oumarou.

Les Présidents des Institutions de la République, les membres du Gouvernement et du Corps Diplomatique accrédité au Niger, les Députés Nationaux et la famille du défunt ont également assisté à cette cérémonie.

Né le 12 avril 1940 à N’guigmi, le Colonel à la retraite Boulama Manga a occupé d’importantes fonctions. Il fut notamment  Chef de Corps de la Gendarmerie Nationale de 1966 à 1975. Membre du Conseil Militaire Suprême (CMS) à partir de 15 avril 1974, il a successivement exercé les fonctions d’Etat suivantes jusqu’en 1979 : Ministre des Affaires Economiques, de la Santé Publique, du Développement Rural et de la Jeunesse, des Sports et de la Culture.

Dans une oraison funèbre, le Général à la retraite Mai Manga Oumara a loué les « qualités exceptionnelles de Chef militaire et d’Homme d’Etat de Feu Boulama Manga. »

Ces qualités, a-t-il affirmé, à elles seules justifient ses innombrables décorations : Grand-Croix dans l’Ordre National du Niger, Commandeur dans l’Ordre National du Bénin, Commandeur dans l’Ordre national de Côte d’Ivoire et Officier de la Légion d’Honneur Française.

« D’une tolérance extrême, vous êtes resté attaché à l’unité et à la cohésion du groupe, réservant une place de choix à l’amitié », a dit le Général Mai Manga Oumara.

Après avoir évoqué certains témoignages sur la vie du défunt, le Général Mai Manga Oumara a souligné que « cette incarnation de l’intelligence, de la sagesse et cet engagement pour l’Etat vous ont valu, mon Colonel, la confiance du Président Issoufou qui, dès sa prise de fonction, a fait appel à vous pour occuper les fonctions de Grand Chancelier des Ordres Nationaux. »

Après cet hommage, le  Chef de l’Etat s’est incliné devant la dépouille mortelle et a présenté ses condoléances à la famille du disparu.

Ce fut ensuite le départ du corps, suivi de la famille du défunt, ses amis et connaissances, pour le cimetière musulman de Yantala.

Moctar Ahameyed

22 avril 2019
Source : https://www.presidence.ne/

Imprimer E-mail

Politique