Orange Money 300%

Visite du Président de la République à Malabo, en Guinée Equatoriale : SE Issoufou Mahamadou assiste au cinquantenaire de l’indépendance de ce pays frère

Issoufou Retour Armenie et Guinee EquatorialeSur invitation de son ami et frère, le Président de la République de Guinée Equatoriale, M Theodoro Obiang Nguema Nbasogo, le Président de la République Issoufou Mahamadou a séjourné en terre équato-guinéenne du 11 au 13 octobre dernier. SE Issoufou Mahamadou qu’accompagnaient des officiels nigériens est allé partager la joie du peuple frère de ce pays à l’occasion du 50ème anniversaire de l’indépendance, célébré le 12octobre.

C’est dans la nuit du 11 octobre que SE. Issoufou Mahamadou est arrivé à l’aeropuerta Internacional de Malabo en provenance d’Erevan où il a participé au XVIIème sommet de l’OIF. Le chef de l’Etat a été accueilli par le Premier ministre équato-guinéen avec qui il a eu un entretien en tête-à-tête. Le lendemain sous une pluie fine et des rafales de vent, le Président

Issoufou Mahamadou était à la place de l’Indépendance sur la façade maritime de Malabo pour assister au grand défilé, militaire et civil marquant le cinquantenaire de l’indépendance de la République de Guinée Equatoriale. Sur place le Président de la République et son épouse Dr Lalla Malika Issoufou ont été accueillis et salués par le couple présidentiel NGuema avant le début du défilé qui aura duré au total quatre heures d’horloge.

Malgré les intempéries rien n’a dissuadé le peuple équato-guinéen en particulier sa jeunesse et les membres des communautés étrangères vivant en Guinée équatoriale à se mobiliser pour donner l’éclat qu’il faut à cet évènement si important et particulier pour lequel le Président Nguema a invité de nombreux chefs d’Etats et de gouvernement mais aussi des représentants des armées de certains pays amis. En dépit du temps relativement long qu’il a pris, le défilé a maintenu en haleine toute l’assistance par la qualité du spectacle. Le défilé grandiose a débuté par celui pédestre des forces de défense et de sécurité ainsi que les forces paramilitaires au même moment que celui de la marine équato-guinéenne. Des centaines d’hommes et d’engins ont commencé à passer devant le Président Nguema fièrement débout aux côtés de ses hôtes et sous les applaudissements nourris de l’assistance.

Pendant que la fête battait son plein sur la façade maritime, toute la flotte aérienne équato-guinéenne militaire et civile s’est lancée à l’assaut du ciel faisant parfois oublier les milliers d’hommes et de femmes défilant au sol. Des avions de chasse, les hélicoptères, les aéronefs de transports de troupe, des forces parachutistes de reconnaissance, ceux de la compagnie nationale des transports aériens « CEIBA Intercontinental » et surtout les avions voltigeurs ont captivé l’attention du public. Même si tout le spectacle a été à la hauteur des attentes du public celui des avions voltigeurs a donné un cachet particulier à la fête, pour avoir fait monter le plus l’adrénaline de tout le public. Quatre avions exécutant des gestes parfaits, déchirant le ciel formant des figures géométriques avec des fumigènes ont donné des frissons aux âmes sensibles. Faisant montre d’une dextérité inouïe, d’un talent hors norme, les pilotes équatoguinéens ont offert un spectacle à couper le souffle. Le défilé civil a quant à lui mobilisé toutes les couches socioprofessionnelles et politiques du pays. Les communautés étrangères vivant en Guinée Equatoriale ne sont pas restées en marge de l’évènement en prenant activement part au défilé pour exprimer leur reconnaissance à leur pays d’accueil et d’adoption pour certains.

Lors de son séjour à Malabo, le Président de la République a rencontré les représentants de la diaspora nigérienne résidant en Guinée Equatoriale qui sont allés lui présenter leur civilité et échanger avec lui sur certaines questions touchant à leurs conditions de séjour en terre équatoguinéene. Dans l’ensemble, ont-ils expliqué au Chef de l’Etat, les Nigériens ont une bonne réputation tant en ce qui est de leurs rapports sociaux qu’avec les autorités. Leur représentant, répondant au nom de Oumarou Hama a toutefois tenu à soumettre quelques doléances. Séance tenante le Président de la République a promis que celles-ci feront l’objet de la plus grande diligence très rapidement, tout en se réjouissant de la cohésion au sein de la diaspora nigérienne en Guinée Equatoriale et leur a demandé de continuer à servir d’ambassadeurs pour leur pays en évitant tout acte ou comportement pouvant nuire à la notoriété du Niger.

Zabeirou Moussa, Envoyé spécial(onep)

15 octobre 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique