A la Présidence de la République : Le Président de la république reçoit les 259 élèves lauréats du prix de l’excellence

Vendredi dernier, le Président de la république a offert une réception aux lauréats de la 8ème édition de l’excellence et du mérite 2017-2018, en présence de la marraine de l’excellence, la Première Dame, Hadjia Aïssata Issoufou, présidente de la Fondation ‘’Guri vie meilleure’’.

En s’adressant à ces excellents élèves, le Président de la république a rappelé que le Programme de la Renaissance a des grandes ambitions pour notre pays. «Pour ces ambitions, nous avons besoins des ressources humaines de qualité. Pour réaliser ces ambitions, il nous faudra coûte que coûte sortir des ténèbres de l’ignorance. Pour réaliser ces ambitions, nous dévons cultiver l’excellence car sans connaissance, sans ressources humaines, il n’y a pas de développement possible pour notre pays ; l’avenir de notre pays est entre les mains des maîtres d’école», a déclaré le Président Issoufou Mahamadou. Faisant la comparaison entre l’agriculteur et le maitre d’école, il a souligné que le premier permet de nourrir l’estomac alors que le maître d’école permet de nourrir l’esprit. «Car c’est le maitre d’école qui éduque, forme et prépare la jeunesse à ses futures responsabilités, sans distinction de sexe. C’est pour cela que je me félicite du choix du thème de la présente cérémonie éduquer la jeune fille pour l’autonomisation de la femme», s’est réjoui le Chef de l’Etat. « Il n’ya pas de développement possible sans scolarisation, sans formation de la jeune fille. Il n’ya pas de développement possible qui laisse dans l’ignorance plus de 50% de sa population», a-t-il affirmé. Pour le Président de la république, tous les nigériens à tous les niveaux doivent en être conscients en particulier les parents d’élèves. Il a lancé un appel à l’ensemble des parents pour qu’ils maintiennent leurs filles à l’école au moins jusqu’à l’âge de 16 ans. «Le gouvernement a pris les dispositions pour les y aider. Nous mettons à profit toutes les occasions, pour protéger et encourager la jeune fille en cours de scolarisation », a assuré le Président de la république. Il a félicité les jeunes filles qui ont réussi cette année le prix d’excellence.

« Je félicite en particulier Maka Saïdou qui est une handicapée qui vient de nous prouver que le handicap physique n’empêche pas les performances intellectuelles. Je félicite tous les récipiendaires» a-t-il ajouté. Il leur a souhaité un bon avenir, beaucoup de succès et de réussite. Par ailleurs, le Président de la République a évoqué les quelques contre performances enregistrées cette années en ce qui concerne l’enseignement scientifique tout en assurant que des dispositions seront prises au niveau des ministères pour créer les conditions d’approfondissement et d’amélioration de la qualité d’enseignement afin de renforcer l’enseignement scientifique et technique «parce que notre pays a besoin d’ingénieurs, des médecins pour son développement économique et social».

Pour accompagner ces jeunes brillants et leurs encadreurs, le Président de la république leur a offert une enveloppe de 20 millions de FCFA. Sur place, le ministre en charge de l’Enseignements Primaire, M. Mamadou Daouda Marthé a remis cette enveloppe à un représentant des concernés. Juste après, les 8 meilleurs en raison d’un par région ont eu droit à une visite guidée du bureau du Président de la république et la salle du conseil des ministres.

Mamane Abdoulaye(onep)

17 septembre 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer