Au Cabinet du Premier Ministre : Le Chef du gouvernement reçoit les délégués des participants au colloque sur la justice et l’état de droit

Le Premier ministre, Chef de gouvernement, SE Brigi Rafini, a reçu hier après-midi à sa résidence, les délégués des participants au colloque sur la justice et l’état de droit qui se tient à Niamey . Cette délégation conduite par le Ministre de la Justice Garde des Sceaux M. Marou Amadou, est composée des représentants du système des Nations Unies, des Représentants des Cours Suprêmes et des Ministres de la Justice des pays de la CEDEAO. La rencontre s’est déroulée en présence du Directeur de Cabinet du Premier Ministre.

A leur sortie d’audience, Mme Praméla, Sous-Secrétaire Général des Nations Unies en charge des violences faites aux femmes a remercié, au nom des participants à ce colloque, le Premier Ministre pour cette audience qu’il a bien voulu leur accorder. Elle s’est réjouie de la tenue de cette rencontre à Niamey. «Je remercie le gouvernement Nigérien pour avoir abrité ce colloque régional sur la question de justice, de l’ impunité et l’impact sur la paix et la sécurité de la région. L’audience avec le Premier Ministre a été très fructueuse dans le sens que nous avons eu l’occasion d’avoir la vision du gouvernement nigérien sur toute cette question importante de justice face aux défis qui menacent la région tel que le terrorisme. Le Premier Ministre a mis l’accent sur l’importance qu’attache son gouvernement sur la question de l’état de droit et l’importance de travailler en étroite collaboration avec la région pour renforcer les capacités, et relever le défi », a-t-elle dit. Pour sa part M. Ousman Batoko Président de la Cour Suprême de Bénin a souligné que cette rencontre a été l’occasion d’insister sur la place que la République du Niger et le peuple nigérien accordent aux questions liées à la justice dans ce pays. «L’engagement de Chef de l’Etat, de son gouvernement et de toute la Nation nigérienne nous donne la preuve que, dans ce pays, l’enjeu que constitue la justice pour l’édification de l’Etat de droit est bien compris, bien assimilé et bien appris à tous le niveau de l’Etat » a-t-il ajouté.

Le Ministre Tchadien de la Justice Djimet Arabi, quant à lui, a déclaré être satisfait des exemples des réponses judiciaires du Niger sur la lutte contre le terrorisme et «cet exemple peut servir à tous nos Etats. Et tous nos Etats sont convaincus qu’on doit mutualiser nos efforts pour venir à bout de cette guerre asymétrique que nous livrent les terroristes ».

Ali Maman(onep)

12 septembre 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique