Front social : Ali Idrissa, Nouhou Arzika et Moussa Tchangari ‘’expulsés’’ d’Agadez

Ali Idrissa Nouhou Arzika Moussa Tchangari AgadezLes leaders du cadre de concertation de la société civile pour une action citoyenne Ali Idrissa, Nouhou Arzika et Moussa Tchangari sont déclarés personnes non-gratta dans la région d’Agadez. Ils ont en effet été interpellés à leur descente d’avion à l’aéroport Mano Dayak d’Agadez et ont été renvoyés vers Niamey, leur résidence, selon des témoins sur place.
L’un des acteurs à savoir Moussa Tchangari informe sur sa page facebook « selon le directeur régional de la police et le Maire adjoint de la ville, les autorités régionales ont décidé, à l'issue d'une réunion du conseil régional de sécurité, de nous empêcher d'entrer dans la cité de l'Air. Cette décision viserait à assurer la sécurité des acteurs de la société civile face aux menaces proférées par certaines personnes qui estiment que Nouhou Arzika en particulier n'a pas le droit de fouler le sol de leur ville, à fortiori y animer une conférence, à cause des propos qu'il aurait tenus en 2008, au plus fort de la rébellion du MNJ».
La raison évoquée par les autorités pour motiver cette interdiction serait : « menace avérée de trouble à l’ordre public par les organisateurs. »
». A suivre.

L' Arrêté N°021 CU/AZ/2018 du 28 août 2018 portant interdiction de la conférence publique à la société civile
Arrete N 021 CU AZ 2018 Societe civile Agadez
Mourtala Issa

29 août 2018
Source : https://www.nigerdiaspora.net/

Imprimer E-mail

Politique