Mission des Agences Onusienne au Niger : Les Responsables de la FAO, du FIDA et du PAM au Niger

Le Directeur général de la FAO José Graziano da Silva, le Président du FIDA Gilbert F. Houngbo et le Directeur exécutif du PAM David Beasley, sont arrivés à Niamey, hier après-midi. Ces responsables des agences de l’ONU effectuent cette visite afin de soutenir les efforts visant à lutter contre la faim au Sahel.

Selon un communiqué de presse de l’ONU daté du 14 août 2018, les responsables de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), du Fonds International de Développement Agricole (FIDA) et du Programme Alimentaire Mondial (PAM), qui séjourneront du 15 au 18 aout dans notre pays, évoqueront aves les autorités nationales, régionales et locales plusieurs questions relatives à la lutte contre la pauvreté, le renforcement de la résilience face aux chocs et la gestion des migrations.

En outre, il y a, au programme de cette visite, plusieurs audiences prévues avec, notamment, le Président de la République Issoufou Mahamadou ainsi qu’avec le Premier ministre Brigi Rafini ainsi que’avec d’autres membres du gouvernement. Les responsables onusiens effectueront aussi des visites dans certaines localités, sur les sites de plusieurs projets où la collaboration entre la FAO, le FIDA, le PAM, le Gouvernement du Niger et d’autres partenaires a permis d’offrir de nouvelles opportunités aux populations pour nourrir leurs familles, gagner leurs vies et renforcer leurs moyens d’existence par le biais d’activités agricoles. Selon le même communiqué, ‘‘ces initiatives illustrent la nécessité de lier l’aide humanitaire à l’aide au développement en vue de renforcer la paix dans la zone sahélienne. Dans cette optique, la FAO, le FIDA et le PAM soutiennent l’initiative du gouvernement nigérien qui consiste à ce que «les nigériens nourrissent les nigériens » et qui vise à réduire la pauvreté et à renforcer la résilience en situation de crises alimentaires’’.

La même source précise que les trois responsables des agences onusiennes dont les organisations travaillent en partenariat afin de soutenir le Sahel, souligneront les efforts conjoints entrepris pour lutter contre la pauvreté, le sous-développement, les impacts des évènements climatiques extrêmes et la gestion des migrations – des facteurs qui ont tous contribué à la situation critique de la région au niveau sécuritaire et humanitaire.

Mahamadou Diallo

16 août 2018
Source :  http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique