Sanef 2018

Le Chef de l’Etat préside le lancement officiel du Programme Compact du Millenium Challenge à Margou dans la Région de Dosso : 250 milliards de FCFA d’investissements américains pour la croissance et la lutte contre la pauvreté au Niger

Le Programme Compact du Millenium Challenge Niger d’un coût de 250 milliards de FCFA a été officiellement lancé, hier à Margou, localité distante de 100 Km dans le Département du Boboye. Une cérémonie grandiose, riche en couleurs et en rythmes sous les auspices du Chef de l’Etat, SE M. Issoufou Mahamadou, avec à ses côtés, les hautes personnalités de l’Etat, les représentants des bailleurs de ce programme, à savoir la Vice-présidente du Millenium Challenge Corporation, Mme Jane Hauck, l’ambassadeur des USA au Niger, ainsi que des membres du Corps diplomatique accrédités au Niger.

Fruit de la coopération nigéro-américaine, le Programme Compact représente une aubaine pour le Niger à la fois pour le volume du financement rarement égalé et par l’opportunité pour le Gouvernement qui est en pleine mise en œuvre de l’ambitieuse politique de développement à l’endroit du monde rural dénommée initiative 3N, les Nigériens Nourrissent les Nigériens.

Expliquant la nature du Programme Compact Niger lors de son intervention à cette cérémonie, le Directeur général du Millénium Challenge Account Niger, M. Mahaman Badamassi Annou, a déclaré que « le Compact est un portefeuille d’investissements cohérents et massifs de près de 250 milliards de francs CFA sur les cinq prochaines années. Ces investissements visent la croissance économique inclusive et profitable aux populations pauvres dans le respect de l’environnement et de la justice sociale. Le compact est conçu pour ainsi lever les contraintes majeures qui entravent les secteurs porteurs de croissance pour les pauvres, à savoir l’agriculture, l’élevage et les routes».

Expliquant l’approche de ce Projet, il a indiqué qu’elle est innovante, de par sa conception fortement participative. En effet, dans sa phase de formulation, le Compact a conduit un processus consultatif de 2012 à sa signature le 29 Juillet 2016. Il est innovant également de par sa gouvernance qui se veut ouverte et transparente et aussi par son modèle d’intervention car fortement ancré sur la délivrance des résultats pour une croissance économique rapide et partagée.

Le choix de Margou pour abriter le lancement officiel du Programme Compact n’est pas fortuit. En effet, a expliqué Mahaman Badamassi Annou, « la région de Dosso qui nous accueille aujourd’hui est un pôle essentiel du Compact, notamment à travers la création d’un aménagement hydro-agricole à Gaya et à Konni, la construction de 3 routes dont la route qui est devant nous, RN35 Margou, Sambera, et Gaya (187 km), la RN7 Dosso-Bella II (84 km) et la bretelle Sambera-Guitodo sur la RN7 (37km). Le second pôle du Compact est le périmètre irrigué de Birnin-Konni qui sera réhabilité à son état physique initial au profit de près de 10 000 producteurs. Le 3ème pôle est novateur. Il s’agit d’un portefeuille d’investissements en résilience climatique consistant à supporter les communautés là où-elles vivent, dans la préservation de leur capital naturel et l’entreprenariat agropastoral. Ainsi, ensemble, l’irrigation, les routes et l’adaptation au climat stimuleront la capacité de millions de Nigériens de se tirer par eux-mêmes de la pauvreté ».

Il a également expliqué que les femmes et les jeunes sont au cœur de cet ambitieux programme pour notre pays qui ne saurait en aucun cas ignorer le potentiel du développement qu’ils représentent. Le secteur privé, notamment l’entreprenariat des jeunes, doit saisir les grandes opportunités dont est porteur Compact. A l’endroit des autorités, le Directeur général du Millénium Challenge Account Niger a rappelé que la mise en œuvre de ce programme s’avère complexe et demande un dispositif approprié notamment en termes de reformes des politiques sectorielles identifiées comme des contraintes à l’épanouissement de notre économie. Aussi,

a-t-il dit, « le Compact entreprendra des réformes majeures en vue de l’accompagnement de la dynamique de croissance. Il s’agira de la réforme dans le secteur des engrais, la gestion des ressources en eau, la gestion des ressources naturelles, et la mise en valeur des terres, et finalement sur les capacités de nos services dans la collecte et l’analyse des données statistiques. Il s’agira également de la réforme de l’entretien routier. Le soutien des institutions nationales dans l’exécution de ce Programme est crucial. Nous savons par avance que cet apport ne nous fera pas défaut. La preuve éloquente est la présence des plus hautes autorités du Niger, dont vous, Monsieur le Président », a-t-il conclu.

En intervenant à cette cérémonie, le ministre Directeur de Cabinet du Président de la République et Président du Conseil d’Administration du Programme Compact Niger, M. Ouhoumoudou Mahamadou, a vivement exprimé la gratitude du Président de la République et du peuple nigérien à l’endroit du Gouvernement et du peuple américains. «Ces investissements d’une ampleur inégalée, dira-t-il, aideront le Gouvernement du Niger à mieux fournir des infrastructures et des services vitaux à sa population et à élargir les opportunités économiques, y compris pour les femmes, les jeunes et les petites entreprises du Niger. Le Compact devrait permettre au Gouvernement de mettre près de 4 millions de personnes sur le chemin de la croissance». M. Ouhoumoudou Mahamadou a rassuré les partenaires de ce Programme de l’engagement du Gouvernement du Niger à mener les réformes nécessaires pour améliorer la gestion durable des ressources naturelles y compris l’irrigation, les couloirs de transhumance, la récupération des terres de pâturages dégradés et le soutien aux services d’accompagnement à la production.

L’ambassadeur des Etats Unis au Niger, SE Eric Whitaker, et la Vice-présidente de MCC, Mme Jane Hauck, sont également intervenus à cette cérémonie. L’ambassadeur américain a surtout exprimé la fierté du Gouvernement des Etats Unis de s’associer avec le Niger dans la mise en œuvre de ce Projet mais également de trois domaines que sont la diplomatie, le développement et la défense. Grâce à ce partenariat, dira-t-il, « nous souhaitons soutenir les efforts déployés par le Niger pour bâtir une diplomatie stable, renforcer les capacités de résistance aux menaces régionales et sceller le développement social et institutionnel ainsi que la croissance économique à grande échelle ».

Quant à la Vice-présidente du Millenium Challenge Corporation, Mme Jane Hauck, qui est arrivée spécialement de Washington pour les besoins de cette cérémonie, elle a salué la volonté des autorités à faire de ce Programme une réussite. Elle a en outre insisté sur des valeurs telles que la redevabilité et la transparence, indispensables à la réalisation de ce Programme.

Au terme de la cérémonie, la Vice-présidente de MCC a rencontré des membres des communautés bénéficiaires de ces projets en vue de comprendre leurs attentes. Elle s'est réjouie de leur enthousiasme et a promis que le MCC et le MCA feront tout ce qui est en leur pouvoir afin que ces projets puissent vraiment aider à soulager les souffrances des populations.

Auparavant, le Gouverneur de la Région de Dosso a tenu à exprimer, en début de cérémonie, toute la fierté, la gratitude et les remerciements des populations de la région de Dosso pour la mise en œuvre du Programme Compact qui apportera bonheur aux laborieuses populations. Il a aussi réitéré les mêmes mots à l’endroit du Président de la République pour les innombrables réalisations faites dans le cadre du Programme de Renaissance pour le bonheur des populations de la région.

Mahaman Bako,Envoyé spécial(onep)

06 août 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique