Cérémonie de pose de première pierre, par le Président de la République, pour la construction du Pipeline Niger-Benin : Le Niger s’achemine vers l’exportation de son or noirEntré dans le cercle des pays producteurs du pétrole en nombre 2011, le Niger a décidé de passer à une étape supérieure dans l’exploitation et l’exportation de son pétrole à travers la construction d’un pipeline international export reliant le Niger-Benin sur une distance de 1.982 Km dont 1.298 Km au Niger et 684 Km pour le Benin. Les travaux de construction de cette infrastructure ont été officiellement lancés hier matin à sur le site de Koulélé dans la région de Diffa, par le Président de la République, Chef de l’Etat S.E Issoufou Mahamadou. Les travaux de construction de ce gigantesque projet de pipeline, le premier du genre au Niger contribuera incontestablement à améliorer de façon substantielle les revenus de l’Etat en même temps qu’il impactera de manière positive sur la création des emplois, le niveau de vie des populations et par-delà le développement économique et social du Niger.

La cérémonie de lacement des travaux de ce pipeline s’est déroulée en présence du président de l’Assemble nationale ; les présidents des Institutions ; les membres du gouvernement ; le Gouverneur de la Région de Diffa ; des représentants du corps diplomatique ainsi que le président de la CNODC et le ministre béninois de l’Eau et des Mines.

Cette cérémonie agrémentée par l’animation culturelle exécutée par la troupe Al Bichiri de Tchiro par quatre temps forts à savoir la pose de la première pierre ; le lancement des travaux de terrassement ; la présentation des affiches illustrant l’ensemble de la chaine du Projet et, enfin le lancement de la construction du pipe export.

Peu après la pose de la première pierre de construction du pipeline international Niger-Benin, le Président de la République a précisé que cette 2ème phase de l’exploitation du champ pétrolier est un moment historique pour le Niger en ce sens qu’elle constitue le projet le plus grand dans l’histoire de notre pays depuis l’indépendance. «Cette phase du champ pétrolier connaitra un investissement de près de 4 milliards de dollars américains entre 2019 et 2021. Si on tient compte des investissements programmés jusqu’en 2031, ce sont au total 7 milliards de dollars qui seront investis.

Imprimer E-mail

Politique