2èmes journées scientifiques du Centre de Recherche Médicale et Sanitaire (CERMES) : «La santé face aux changements climatiques et environnementaux en Afrique subsaharienne» thème retenu

Le Ministre de la Santé Publique, Dr. Idi Illiassouu Mainassara a présidé hier à l’hôtel Sahel de Niamey, la cérémonie d’ouverture des 2èmes journées scientifiques du Centre de Recherche Médicale et Sanitaire (CERMES). Cette manifestation qui durera trois jours est un cadre permettant à des scientifiques de partager leurs expériences et leurs travaux de recherche sur le thème : « La santé face aux changements climatiques et environnementaux en Afrique subsaharienne ». Etaient présents au lancement des travaux, l’ambassadeur de France au Niger, SE Alexandre Garcia, le Directeur général par intérim du CERMES, M. Rabiou Labbo et plusieurs invités.

En procédant au lancement des travaux des 2èmes journées scientifiques du CERMES, le ministre de la Santé publique a rappelé que ce centre est un établissement qui a une triple mission de recherche, de formation et de santé publique à travers ses 4 laboratoires de références pour le paludisme, la méningite, la grippe et le choléra. Le CERMES, a dit Dr. Idi Illiassou Mainassara, est donc un élément très important dans le dispositif de réponse mais aussi de prévention des épidémies au Niger. « Le thème principal de ces Journées est une thématique d'actualité qui intéresse particulièrement mon département ministériel. En effet, l'impact des changements climatiques et environnementaux sur la santé, en particulier dans la région sahélienne, est très important. Cet impact peut être direct sur la santé des populations mais également indirect, via son influence sur la transmission vectorielle de certaines pathologies. L'impact des changements climatiques et environnementaux sur la santé survient dans un contexte de forte croissance démographique », a déclaré le ministre de la Santé publique.

Pour sa part, l’ambassadeur de France au Niger, SE Alexandre Garcia, a rappelé que depuis sa création en 1980, le CERMES a bénéficié de l’appui constant de la France à travers l’organisation de la coordination et de la coopération pour la lutte contre les grandes épidémies, la mise à sa disposition des assistants techniques, etc. «Le CERMES occupe une position unique au Niger. Il met en œuvre des programmes de recherche fondamentale appliquée et opérationnelle dans le domaine médicale et sanitaire. Il vient en appui aux institutions et services nationaux et contribue à la formation des cadres. Nous sommes particulièrement fiers de la coopération engagée entre le CERMES et le Réseau des Instituts Pasteur, un de nos fleurons en matière de recherche médicale», s’est réjoui le diplomate français.

Auparavant, le Directeur général par intérim du CERMES, M. Rabiou Labbo a indiqué que ce n'est pas par hasard, si le CERMES a jugé intéressant de permettre aux scientifiques de partager leurs expériences et leurs travaux de recherche sur cette thématique. Très ravi de la diversité des participants avec autant d'expertises différentes, M. Rabiou Labbo a précisé ces 2èmes journées scientifiques constituent l'aboutissement d'un travail collectif considérable.

Peu après le lancement des travaux, le ministre de la Santé publique, Dr. Idi Illiassou Mainassara a remis, au nom des autorités du Niger, un témoignage de satisfaction à l'ancien directeur scientifique du CERMES, Dr Jean Testa pour ses efforts dans le cadre de l’amélioration du système de santé, et des populations nigériennes.

Notons que ces deuxièmes Journées Scientifiques enregistrent la participation des centres de recherche du Burkina Faso, de la Côte d'Ivoire, du Mali, du Bénin et du Niger, ainsi que des chercheurs venus de France et des Etats-Unis.

Abdoul-Aziz Ibrahim Souley

30 octobre 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...