L'air du temps

Des images horribles !... Dans une vidéo abjecte filmée et mise en ligne sur les réseaux sociaux par les terroristes, on peut voir, disséminés un peu partout dans une brousse herbacée, les corps de miliaires d’un pays voisin tombés sur le champ d’honneur, suite à une embuscade lâchement préparée et perpétrée contre eux par les forces du mal. Si beaucoup de gens ont eu le loisir de visionner l’intégralité de cette vidéo, et même de la partager, les âmes sensibles et les personnes averties sur le sens de ce document, elles l’ont zappée et supprimée de leur appareil.

Ceci pour dire que dans cette guerre asymétrique que nos pays du Sahel engagés sur la ligne de front (Mali, Burkina Faso et Niger) face aux groupes terroristes, un aspect très important, disons même très délicat, semble échapper à la vigilance et à la compréhension d’un grand nombre de nos concitoyens. Il s’agit de l’impact dévastateur de la communication et de la propagande dans une guerre. Tout se passe comme si certains honnêtes citoyens ignorent que la guerre ne se limite pas qu’aux combats sanglants que nos vaillantes FDS et les lâches terroristes assoiffés de sang se livrent sur le théâtre des opérations.

Non, cette guerre se déroule aussi sur le plan psychologique, et nous y sommes tous impliqués !... Autant, sinon plus déterminante que le fracas des armes, la guerre psychologique se joue sur le terrain de la communication et la propagande, qui sont des éléments clés à ne pas négliger. Cela est d’autant prouvé que, lors des deux grandes guerres ayant ébranlé le monde entier le siècle dernier, des Ministères entiers ont été créés pour mener une action ardue de communication et de propagande, pour tantôt saper le moral des troupes d’en face ou embobiner l’opinion publique avec des fausses victoires remportées sur l’ennemi.

Malheureusement, par simple insouciance ou par ignorance, beaucoup de gens négligent cet aspect pourtant crucial de la chose. Les groupes terroristes, eux, semblent avoir mesuré l’importance de la propagande de guerre. C’est pourquoi ces derniers temps, ils inondent les réseaux sociaux (WhatsApp surtout) avec des vidéos mettant en scène des images de leurs courtes victoires sur les vaillants soldats engagés pour la bonne cause.

Imprimer E-mail

L'air du temps