Célébration de la 54ème journée de l’Afrique au Ministère des Affaires étrangères : «Tirer pleinement profit du dividende démographique en investissant dans la jeunesse », thème de la journée

Journee Afrique Affaires Etrangres NigerC’est dans une ambiance conviviale, de dégustation de mets intercontinentaux que le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Ibrahim Yacoubou, a présidé le jeudi 25 mai dernier dans les jardins du Ministère, les célébrations de la journée de l’Afrique. Les membres du Gouvernement, les chefs des missions diplomatiques, postes consulaires et les représentants des organisations internationales ont rehaussé l’éclat de cette cérémonie par leur présence. La Journée de l’Afrique est célébrée sur le Continent africain ainsi que sur les autres continents du monde où des missions diplomatiques africaines sont présentes.

« C’est l’occasion de rendre hommage aux pères fondateurs de notre organisation commune qui avaient pris conscience d'unir leur force et leur énergie, pour mieux défendre les intérêts des Africains. En effet, l'Agenda 2063 adopté par les Chefs et de Gouvernement de l'Union Africaine engage nos Etats, à la promotion de cette vision dynamique pour la réalisation d’une Afrique intégrée, prospère et pacifique, dirigée par ses propres citoyens, qui peuvent représenter une force dynamique sur la scène internationale» a déclaré dans ses propos introductifs le ministre M. Ibrahim Yacoubou. Il a rappelé que la lutte pour la libération du continent a été menée par l'Organisation de l'Unité Africaine (OUA) créée le 25 mai 1963. Le ministre en charge des Affaires étrangères a indiqué également que les Chefs d'Etat et de Gouvernement africains doivent œuvrer pour traduire leurs actions dans la production et pour rendre les populations capables d'assurer leur développement. Ce qui va alors se manifester par l'autonomisation réelle des jeunes et des vieux.

«Les pays africains peuvent atteindre le dividende démographique en investissant massivement et longuement dans l'éducation et la planification familiale, mais également, en menant des réformes et en intégrant les femmes dans le marché du travail. En effet, le dividende démographique n'est pas seulement subordonné aux taux de natalité. Il exige également des politiques sociales et économiques, notamment des investissements dans le capital humain, y compris dans l'éducation et dans la santé publique» a relevé le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur. M. Ibrahim Yacoubou a par ailleurs abordé la question de la Réforme institutionnelle de l'Union Africaine qui a été adoptée en janvier 2017, lors de la

Retraite des Chefs d'Etat et de Gouvernement réunis à Addis-Abeba. Cette réforme voulue par les dirigeants africains permettra selon lui de redynamiser l’organisation panafricaine en la dotant de moyens adéquats et pérennes en vue d'accomplir efficacement ses missions, pour une Afrique unie, solidaire, prospère et plus forte.

Pour sa part l’Ambassadeur du Tchad au Niger, Doyen du Corps Diplomatique et Président du Groupe Africain, SE. Mahamat Nour Mallaye, a indiqué que les membres du groupe africain ont été particulièrement honorés d'être reçus mercredi en audience par le Président de la République, Chef de l’Etat SE.

Issoufou Mamadou, à qui ils ont eu l'occasion de présenter leurs vœux, tout en échangeant avec lui sur les défis et les enjeux qui sont ceux du continent.

Samira Sabou (ONEP)

29 mai 2017
Source : http://lesahel.org/

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...