Interview avec Ousmane Pascal, membre du label culturel Art Disc Records : «Le Tremplin des jeunes talents est une occasion pour les jeunes artistes de se former ou se perfectionner»

Interview avec Ousmane Pascal, membre du label culturel Art Disc Records : «Le Tremplin des jeunes talents est une occasion pour les jeunes artistes de se former ou se perfectionner»Dans le but de professionnaliser et de permettre à des jeunes artistes nigériens de bâtir de bonnes carrières musicales, le label Art Disc Records organise chaque année, un concours de musique dénommé ‘’le Tremplin des Jeunes Talents’’. En effet, depuis le début de cette initiative, des jeunes artistes qui ont commencé la musique à travers ce concours continuent de se faire entendre dans le domaine de la musique. Ainsi, Art Disc Records ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, pour cette 4ème édition tous les lauréats des éditions précédentes à savoir, Fiac’Sy, Big Abdel, Freud Lion, M’Zi, etc., seront sur scène pour un grand concert live le samedi 29 février prochain.

Vous avez initié le Tremplin des Jeunes Talents du Niger en octobre 2015, depuis, vous œuvrez dans le domaine de la formation artistique et culturelle de manière pratique. Pouvez-vous nous présenter brièvement votre label ?

Art-Disc Records est un label associatif de musique qui a pour objectifs d’éduquer, d’informer et de sensibiliser en utilisant la musique comme outil de communication. Au-delà, nous intervenons dans tout ce qui est projet de musique à savoir, la production, la promotion et le management d’artistes. Nous œuvrons aussi à renforcer les capacités des artistes et des professionnels de la musique, à travers des formations régulières.

Dans quelques jours (le 29 février) votre label organisera la 4ème édition du Tremplin des jeunes talents. Parlez-nous de cet événement culturel.

Le 29 Février 2020 se déroulera plutôt le concert dit de «découverte des lauréats des 4 éditions précédentes du concours du Tremplin des Jeunes Talents du Niger». Cet évènement est motivé par le fait que depuis le lancement du concours, les lauréats n’ont jamais pu être rassemblés tous ensemble sur une même scène. Il s’agit en fait de placer sur un même podium, tous les lauréats du concours tremplin ; chacun avec sa particularité et son genre musical, ceci pour leur permettre de fouler une grande scène et de faire l’objet d’une plus grande exposition médiatique et populaire.

Quel est le menu de ce concours qui sera bouclé par un concert live et concrètement, comment va-t-il se dérouler ?

Ce concert rassemblera comme je le disais tantôt, les lauréats des 4 éditions passées du concours Tremplin des jeunes talents du Niger. Dans la pratique, on aura 7 artistes et groupes lauréats qui se produiront sur la grande scène du CCFN/J.R qui est le premier partenaire du tremplin. Lors de ce concert, les artistes se produiront 100% en live avec notamment un Dj et un orchestre complet composé de musiciens professionnels. Par ailleurs, il faut noter qu’un film documentaire de la 4ème édition du concours sera projeté pour l’occasion.

Quel est l’intérêt de ce concours pour les candidats et les fans de la musique urbaine ?

A travers le concours Tremplin des Jeunes Talents du Niger, les jeunes artistes n’ayant pas encore produit de single ou d’album pourront bénéficier de bons d’enregistrement de chansons et de production de clips vidéo. C’est aussi une occasion pour les jeunes artistes de se former ou se perfectionner dans leur art à travers les différentes remarques des membres du jury qui à chaque prestation émettent des critiques et observations à l’endroit des candidats. Pour les mélomanes, ce cadre leur permet de découvrir à chaque 1er et dernier vendredi du mois la relève de la musique nigérienne à travers des prestations de jeunes chanteurs dans différents registre tels que le rap, le reggae, le slam…

Avez-vous un message à l’endroit du public en général et acteurs culturels qui vous accompagnent en particulier ?

J’invite le public à continuer de soutenir la musique nigérienne en général et le tremplin en particulier car c’est un grand vivier qui regorge de talents. Je remercie aussi tous les studios audiovisuels de Niamey qui nous accompagnent depuis nos débuts pour l’enregistrement des chansons et la réalisation de clips-vidéo pour les lauréats. Je fais enfin une mention spéciale au CCFN/J.R, premier partenaire du Tremplin qui a cru au projet et a donné la chance au concours de se tenir dans ses espaces.

Abdoul-Aziz Ibrahim Souley(onep)

25 février 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...