Interview de l’ambassadeur du Niger en Chine : «La coopération entre les deux pays est basée sur la compréhension et le respect mutuel», déclare M. Inoussa Moustapha

Interview de l’ambassadeur du Niger en Chine : «La coopération entre les deux pays est basée sur la compréhension et le respect mutuel», déclare M. Inoussa MoustaphaQuels ont été, selon vous, les points saillants des relations Niger-Chine jusqu’à présent et comment aimeriez-vous voir cette relation se développer à l’avenir?

Les points saillants des relations Niger-Chine s’articulent autour de trois points essentiels à savoir : les relations politiques bilatérales caractérisées par des échanges de haut niveau ; les relatons économiques et commerciales ainsi que la coopération technique entre les deux parties ; les échanges et coopération en matière culturelle, éducative, sanitaire et médiatique et enfin les conventions et dossiers bilatéraux et même à certains égards multilatéraux dans le cadre du Forum de coopération sino-africaine et les affaires internationales.

En effet, depuis  juillet 1974 date de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et le Niger, presque tous les grands projets du Niger sont réalisés  par la Chine.  L’on peut citer entre autres : le stade omnisport de Niamey qui est une réalisation  emblématique de la coopération chinoise; le pont de l’amitié Chine-Niger (2ème pont) ; les échangeurs ; les routes annexes ; l’hôpital général de référence, deuxième (02) pont sur le fleuve Niger à Niamey en cours de réalisation, l’approvisionnement en eau potable dans la ville de Zinder, un projet de ligne d’extension électrique Soraz-Zinder, Maradi Malbaza, construction de logements sociaux.

La visite d’Etat effectué par SEM le Président de la République a donné la couleur. La signature du mémorandum d’entente entre les Gouvernements nigérien et chinois sur la promotion conjointe de la ceinture économique de la route de la soie et de la route de la soie maritime du 21ème siècle, le mémorandum d’entente sur la mise en œuvre des initiatives économiques et commerciales dans le cadre des huit initiatives majeures annoncées lors du sommet de Beijing du FOCAC sont autant de leviers pour le renforcement des relations de coopération entre les deux pays en terme de perspectives. Ces initiatives concordent parfaitement avec le plan de développement du Niger, le PDES 2017-2021.

Vous savez que l’initiative de la ceinture et la route est devenue un véritable pont mondial visant à intégrer les économies de manière globale, de manière à permettre de réaliser un destin commun pour l’humanité.

Une visite de la société Alibaba est la première étape de la visite d’État du Président Mahamadou Issoufou. Le Niger espère-t-il renforcer sa coopération avec la Chine dans le domaine du commerce électronique ?

Dès son arrivée à Hangzhou, capitale de la province d’origine du fondateur de la société, Monsieur le Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou a visité le dimanche 26 mai 2019, la société Alibaba où il a été reçu par le PDG de ladite société Monsieur Daniel Zhang qui lui a donné des explications détaillées sur l’origine de la fondation de Jack Ma de son vrai nom Ma YUN. SEM le Président de la République du Niger fut très heureux de découvrir cette société qui crée des opportunités dans le monde du commerce à travers cette révolution numérique. Evidemment, comme l’a si bien souligné le Président Issoufou, le Niger n’entend pas rester en marge de cette révolution. Cette numérisation, le Niger l’a veut aussi bien dans les villes que dans les campagnes. Le Niger souhaite être le 3ème pays africains à coopérer avec Alibaba après le Rwanda et le Togo.

Nous cultivons de produits relevant de l’agro-industrie tels que l’oignon dont la qualité est connue au-delà des frontières nigériennes ainsi que le moringa connu pour ses vertus nutritives et médicinales etc. qui peuvent figurer sur cette plateforme. Il y a également que le Niger voudra profiter du volet formation des formateurs. Profiter également du projet de village intelligent. Vous savez que le Niger est un pays vaste sur le plan de la superficie à l’échelle de l’Afrique avec 1.267.000 km2. Aussi dans les villages reculés du Niger, l’on pourra bénéficier de la plateforme dans son volet  e-éducation et e-santé, les deux secteurs sociaux de base très importants dans le cadre de l’atteinte  des OMD. Il a été d’ailleurs convenu d’associer le Niger dans le cadre de formation des formateurs dont j’évoquais tantôt et des discussions seront poursuivis pour formaliser ce partenariat. Vous voyez donc que le Niger s’apprête à entrer de bon pied dans les relations de partenariats avec la société Alibaba afin de se mettre en  phase avec l’évolution du monde moderne.

Selon vous, quel est le rôle de l’Ambassade du Niger en Chine pour renforcer la coopération commerciale entre nos deux pays?

Le rôle que l’ambassade est appelé à jouer est celui d’une institution de renforcement des relations de fraternité, de solidarité et de coopération entre les deux pays. C’est aussi un rôle d’interface, celui de représentation. L’ambassade de ce point de vue a entrepris plusieurs actions pour renforcer la connaissance mutuelle en participant à des expositions aussi bien organisées par le Ministère des Affaires Etrangères que celui organisées par les ambassades africaines à Pékin. On a prit part aux différents voyages et sorties organisés par les institutions chinoises pour mieux connaitre le pays profond. L’ambassade du Niger à Pékin entretien aussi des relations fraternelles de collaboration avec son homologue de Chine à Niamey, pour ensemble promouvoir des relations fortes de coopération qui existent entre les deux pays… Pour cela, je tiens à féliciter et remercier mes frères de l’ambassade de Chine à Niamey avec à leur tête l’ambassadeur ZHANG LIJUN qui n’épargne aucun effort pour nous écouter et travailler de concert avec nous.

Nous souhaitons aussi dorénavant travailler plus étroitement avec l’Association du peuple chinois pour l’amitié avec l’étranger.

La 1ère Exposition économique et commerciale sino-africaine a lieu le 18 juin 2019 à Changsha, dans la province du Hunan. Le Niger sera-t-il présent sur place et quelles sont vos attentes pour cette exposition ?

Le Niger sera présent à la 1ère exposition économique et commerciale sino-africaine qui aura lieu du 26 au 30 juin 2019 à Changsha dans la capitale de la province de Hunan. Cette 1ère exposition s’inscrit certainement dans le sillage du FOCAC (forum de coopération sino-africaine) dont le sommet de Beijing s’est tenu en septembre 2018. Il s’agit d’un rendez vous du donner et du recevoir comme de manière générale la coopération sino-africaine relève du gagnant-gagnant. C’est également pour le Niger un forum qui lui permet de faire connaitre et surtout aimer ses potentialités. Les attentes sont nombreuses ; il faut citer la recherche des investisseurs qui seraient intéressés d’intervenir dans les différents domaines de production du Niger, pourquoi pas installer en partenariat avec les entreprises locales, des petites usines en vue d’améliorer la manière de produire dans le cadre du  Know-how dans une forme de transfert de technologie et créer des emplois pour les jeunes.

La deuxième Exposition internationale d’importation de la Chine (CIIE) se tiendra en novembre à Shanghai, quelles sont vos attentes pour cette exposition ?

La chine organise pour la 2ème fois une foire par laquelle elle ouvre son marché à l’importation. Elle va favoriser le renforcement de la coopération économique et commerciale entre les pays et régions du monde, la promotion du commerce et la croissance économique ainsi que le développement d’une économie mondiale ouverte et inclusive. Cette exposition va aussi permettre à tous les pays grands ou petits de présenter ses atouts, ses potentialités et surtout bénéficier du partage d’expérience avec les autres. Le Niger est un pays d’artisanat et d’agriculture, c’est donc une tribune pour faire valoir ses atouts et ses avantages comparatifs.

Cette année marque le 70ème anniversaire de la République populaire de Chine. Quel bilan dressez-vous des relations bilatérales sino-nigériennes depuis l’établissement des relations diplomatiques ?

1er octobre 1949 - 1er octobre 2019 voilà 70 ans déjà que la République Populaire de chine est fondée. Je profite de votre micro pour réitérer les félicitations des plus hautes autorités du Niger en tête le Président de la République du Niger Issoufou Mahamadou qui a tenu à l’exprimer de vive voix à son homologue de la République Populaire de Chine SEM Xi Jinping, au nom du peuple nigérien, au peuple chinois. Depuis le rétablissement des relations diplomatique le 19 avril 1996, les relations de coopération entre les deux pays n’ont cessé d’évoluer rapidement. Plusieurs personnalités de part et d’autres se sont rendues réciproquement en visite dans les deux pays. Il convient tout de suite de souligner les plus récentes visites. Du coté chinois, le conseiller d’Etat Monsieur wang yong a effectué une visite officielle au Niger du 1er au 3 juin 2017. Du coté nigérien, il faut souligner que SEM Issoufou Mahamadou a effectué en huit mois d’intervalle deux visites en chine. Il s’agit de sa participation personnelle au sommet du FOCAC de septembre 2018  et la récente visite d’Etat effectuée à l’invitation du Président de la République Populaire de Chine SEM XI JINPING du 25 au 30 mai 2019, visite qui a connu un franc succès parce qu’ayant renforcé les relations entre les deux pays dans tous les domaines et ce, en faisant monter ces relations a un nouveau palier comme l’ont souligné toutes les hautes autorités rencontrées à cette occasion.

La coopération entre les deux pays est basée sur la compréhension et le respect mutuel. Elle à évolué à tel enseigne qu’elle s’est hissée au niveau de l’une des coopérations les plus importantes. Cette coopération couvre de nombreux domaines notamment politiques, économique, énergétique, culturel ainsi que celui du développement des infrastructures et même sécuritaire. Le Niger fait aujourd’hui parti du cercle restreint de pays producteurs de pétrole et cela grâce à sa coopération avec la République Populaire de Chine. La Chine intervient dans le développement du Niger à travers plusieurs financements aussi bien sous forme d’assistance que par prêts préférentiels.

Lors du Sommet de Beijing 2018 du Forum sur la Coopération sino-africaine, le gouvernement chinois a annoncé huit grandes initiatives pour promouvoir la collaboration entre l’Afrique et la Chine. Quelles sont celles qui vous semblent les plus importantes pour le Niger ?

Depuis l’institution du FOCAC en 2000, le forum a beaucoup évolué jusqu'à  arriver à tenir trois sommets de chefs d’Etat. Le 2ème sommet s’est tenu en Afrique du Sud qui est le 1er en terre africaine en 2015, et le 3ème sommet du forum s’est tenu à Beijing en septembre 2018. Au cours de tous ces sommets, des initiatives pour promouvoir la coopération sont prises. C’est ainsi que le sommet de Beijing a connu huit grandes initiatives prises par le Président XI JINPING. Pour leur mise en œuvre, la Chine met 60 milliards de dollars à la disposition des pays africains membres à des  conditions préférentielles. Toutes les huit initiatives sont importantes pour le Niger mais puisque votre question semble vouloir m’amener à désigner les priorités pour mon pays, je citerais entre autre : Initiative pour la paix et la sécurité ; Initiative pour la santé ; Initiative pour le développement vert ; Initiative pour l’inter connectivité.

Source : CHINAFRICA

15 juillet 2019 
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Interview