Forfaitt-ORANGE-4G

Interview

Monsieur le maire, comment se présente la commune de Mirriah ?

La Commune Urbaine de Mirriah a été créée le 27 juin 1988 ; c’est une Commune qui a trente (30) ans d’existence. Pour ce qui est de la population, au dernier recensement général de la population et de l’habitat, la Commune a compté 80 126 habitants. Si on travaille avec le taux d’accroissement, on peut l’estimer à 90 000 voir

100 000 habitants. La commune a une superficie de 621 Km2. En ce qui concerne la situation géographique, la commune est limitée à l’Est par la Commune Rurale de Hamdara, au Nord par la Commune Rurale de Zarmou et celle de Gafati, à l’Ouest par la Commune Rurale de Kolaram, au Sud la Commune Rurale de Gouna et celle de Wacha dans le département de Magaria. Pour ce qui est de la composition ethnique, la commune compte des Haoussa, des Zarma, des Peul, des Béribéri et des touareg. L’agriculture est la principale activité économique. A ce niveau, il y a deux formes de cultures : la culture pluviale et la culture de contre saison à travers les différents sites comme celui de Falki qui couvre environ 800 hectares, les sites de Koutaro Haoussa et Bougajé qui couvrent respectivement 75 et 50 hectares et plusieurs autres petits sites, à Gatchira, Gagouram et Jan-Kaya.

Notre Conseil Municipal est composé d’un conseil élu et un conseil de droit, dont les membres sont désignés de droit. Le Conseil élu compte 14 membres (des conseillers élus), dont deux femmes. Le conseil de droit est composé du chef de Canton de Mirriah, du Chef du Groupement Touareg, du Chef du Groupement Peul et quatre (4) députés nationaux.

Pour ce qui est des   documents de travail, la mairie dispose de son plan de développement communal (PDC) réactualisé en 2015 et il est à moins d’une année de son terme. La Mairie est dirigée par un exécutif composé du Maire et de son Adjoint.

Imprimer E-mail

Interview