Séance de don de sang au CNTS : Les membres de l’AEMN de l’Université de Niamey au secours des patients et des personnes en besoins de sang

Chaque 4 mois, l’Association des Etudiants Musulmans du Niger (l’AEMN/UAM) organise des séances de don de sang au Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) sis à l’Hôpital National de Niamey. Cette activité est une tradition dans l’agenda annuel de la structure, afin de venir en aide aux patients en besoin de sang. La dernière séance qui remonte au 4 Juillet dernier a mobilisé une soixantaine d’étudiants donneurs, selon le président de l’association, M. Ali Hamadou Garba. 

Une semaine avant la date du don, la mobilisation commence, à travers une campagne d’information et de communication sur le campus, dans les mosquées, et au niveau des facultés. L’information passe à travers les Comités «DAWA’A» et par des affiches, explique M. Ali Hamadou Garba. «La séance de don de sang est organisée chaque quatre mois, parce ce que, dit-il, la fréquence du don de sang est de  trois mois, pour les hommes et de quatre mois pour les femmes». C’est donc dans le respect de cette fréquence qu’est fixé l’agenda. Ainsi, l’AEMN de l’UAM a deux ou trois séances de don de sang dans l’année, s’il n’y’a pas des perturbations académiques, ou d’autres obstacles qui viennent de fois freiner leurs activités, comme c’est le cas avec la pandémie de la covid-19.

Il a fallu alors le 4 juillet pour tenir la première de cette année 2020. «Nous faisons continuellement ce geste ‘’Fissibidillaye’’ (au nom d’Allah), pour venir en aide aux malades qui sont dans le besoin et qui n’ont pas le moyen d’en acheter», indique le président de la structure. Et à M. Ali Hamadou de préciser que le nombre des donneurs varie d’année en année. Il est de cinquante à soixante voir soixante-dix volontaires. «Toutes ces bonnes volontés sont des étudiants filles et garçons, sans aucune discrimination d’origine ou d’opinion religieuse», a-t-il relevé.

Selon M. Ali Hamadou les relations entre l’AEMN et le CNTS sont, en effet, étroites et ne souffrent d’aucune ambigüité. «Chaque fois que nous les informons, ils viennent avec leur véhicule pour acheminer les camarades jusqu’au centre et après l’opération le véhicule nous ramène. Le centre nous assure toutes les conditions pour la donation», a rassuré le président de l’AEMN/UAM. Toutefois M. Ali Hamadou évoque souvent la difficulté de l’acheminement à temps des camarades, la lenteur dans le processus de prélèvement de sang, etc. «C’est depuis une semaine que nous avons ouvert les inscriptions, pour inviter les camarades à venir s’inscrire. Evidemment il y’a eu 63 inscrits mais c’est  58 qui ont pu donner du sang, parce les autres n’étaient pas dans les conditions de le faire», a soutenu le délégué de Commission Chargé des Affaires Sociales et Culturelles de l’association, M. Ousmane Amadou Yacouba.

Une initiative vivement saluée par les responsables du CNTS

Cette activité humanitaire est vivement saluée par les responsables du CNTS. Ainsi le responsable en chef de la promotion du don de sang du CNTS, M. Ly Moussa Abdoulaye a déclaré que ce geste de la part des étudiants est noble et citoyen. Cela permet de sauver des vies humaines, notamment les petits enfants, les femmes, les accidentés, les drépanocytaires, etc. «C’est vraiment un geste à saluer. Nous souhaitons que toutes les autres structures emboitent le pas de l’AEMN pour sauver des vies. Nous invitons la population à venir régulièrement donner du sang pour sauver des vies car nul n’est à l’abri d’un tel besoin », a indiqué le responsable en Chef de la promotion du don du sang.

Il faut noter que l’AEMN/UAM est une section de l’Association des Etudiants Musulmans du Niger qui regroupe toutes les associations des étudiants musulmans des universités, instituts et grandes écoles du pays. C’est une structure islamique nationale de coordination des activités des étudiants musulmans  qui a vu le jour en 1993 sous le nom l’AEMUN (l’Association des Etudiants Musulmans à l’Université de Niamey). L’AEMN est reconnue officiellement le 21 Avril 2010 par arrêté N°0227/MI /SD/DGAPJ/DLP, son siège se trouve à l’Université Abdou Moumouni sis à l’ancienne grande mosquée, face à l’AGRYMET. Elle a pour objectif de contribuer à la promotion des valeurs islamiques à travers le coran et la sunna.

Soumana Garba Alkassoum(Stagiaire)

14 juillet 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...