Education

L’année scolaire 2018-2019 n’a pas connu assez de perturbations. Ce qui a eu pour conséquence un niveau d’exécution des programmes très satisfaisant dans les établissements scolaires de la capitale. En effet, plusieurs écoles sont à plus de 90% du taux d’exécution du programme. Aujourd’hui, les candidats s’activent à des révisions et des exercices dans les écoles et les classes avec les professeurs en attendant le jour J.

Selon le proviseur du lycée Issa Korombé, Aboubacar Harouna, son établissement compte deux classes de 3ème avec un effectif de 80 candidats. S’agissant de l’exécution du programme, le proviseur a indiqué que tous les enseignants ont déjà fini le programme. « Les enseignants ont accompagné les candidats à travers des exercices et des révisions pour qu’ils puissent sereinement affronter les différentes épreuves », a-t-il déclaré. M. Aboubacar Harouna a précisé que son établissement n’a pas eu de problème en ce qui concerne l’enseignement des différentes disciplines parce qu’il a suffisamment d’enseignants qui assurent convenablement les cours de sorte que, par rapport à l’exécution du programme, il n’y a aucun problème.

Le proviseur du lycée Issa Korombé a ajouté que le programme est exécuté à plus de 95% dans son établissement et il y a de cela une semaine que les professeurs ont fini les cours. Pour M. Aboubacar Harouna, le niveau des élèves est pratiquement le même sur toute l’étendue du pays. « Mais nous espérons des résultats assez satisfaisants parce que globalement les candidats ont le niveau requis pour pouvoir affronter les épreuves » dit-il. « Je souhaite seulement que les épreuves se déroulent normalement sans problème, pour le bien de tous » ajoute le proviseur du lycée Issa Korombé qui a profité de cette occasion pour lancer un appel à l’endroit des candidats à bien réviser leurs cours. « Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Il faut continuer les révisions indépendamment de ce qui se fait à l’école, dans les classes » dit-il.

Imprimer E-mail

Education