Economie

Le siège du Comité Interministériel Covid-19, sis au Palais des Congrès de Niamey, a servi de cadre, le vendredi 15 mai dernier, pour la remise, d’un chèque de 65 millions de FCFA par la société de téléphonie cellulaire Airtel-Niger. Ce montant constitue la contribution citoyenne d’Airtel-Niger au Fonds de Solidarité pour la lutte contre la pandémie du Covid-19. C’est le Directeur Général d’Airtel-Niger, M. Abdellatif Bouziani, qui a symboliquement remis le chèque à la Directrice de Cabinet-adjointe en second du Premier ministre, Mme Hadari Zeinabou Garba. La cérémonie s’est déroulée en présence notamment du Coordinateur de la Cellule Finances du Comité interministériel, M. Abarchi Nouhou, de plusieurs membres dudit Comité, des agents d’Airtel-Niger et de plusieurs autres invités.

Au cours de cette cérémonie de remise de chèque, le DG d’Airtel Niger a d’abord, au nom de tout le personnel de l’entreprise, présenté ses condoléances à toutes les familles des victimes du coronavirus et a souhaité un prompt rétablissement à tous ceux qui continuent de se battre contre cette terrible maladie qui n’épargne aucun pays au monde. «Au-delà de sa mission d’entreprise commerciale, Airtel-Niger a toujours eu le souci de l’amélioration des conditions de vie des populations, au sein desquelles elle mène ses activités, en participant aux efforts des autorités dans les secteurs sociaux de base», a ensuite indiqué M. Abdellatif Bouziani.

Pour le DG d’Airtel-Niger, cette crise du Covid-19 interpelle tout le monde et appelle à la solidarité derrière le gouvernement pour endiguer son expansion. «En tant qu’entreprise citoyenne, nous avons le plaisir de vous apporter notre modeste contribution qui, nous l’espérons, contribuera à l’amélioration de la prise en charge des personnes touchées par le Covid-19 et leurs familles», a estimé M. Bouziani. Il a ajouté que sa société a déjà initié plusieurs actions au profit des populations pour les accompagner tout au long de cette crise et aujourd’hui à travers ce don, Airtel-Niger veut témoigner de tout son soutien aux autorités qui ne ménagent aucun effort pour que le Niger soit le moins impacté par cette maladie.

Imprimer E-mail

Economie