Culture/Théâtre radiophonique : Décès à 82 ans de la comédienne Hadjia Nana Aïchatou Garba dite «Kara da Kiyashi»

Culture/Théâtre radiophonique : Décès à 82 ans de la comédienne Hadjia Nana Aïchatou Garba dite «Kara da Kiyashé»Le monde du théâtre radiophonique en particulier vient de perdre une de ses figures emblématiques. Hadjia Nana Aïchatou Garba dite «Délou» ou simplement «Kara da Kiyashi», comédienne retraitée de la célèbre troupe ORTN de Zinder s’est éteinte très tôt hier dimanche 9 février dernier à l’âge de 82 ans. Elle a été inhumée dans la soirée.

Hadjia Délou faisait partie des rares vétérans de cette troupe théâtrale encore en vie. A l’occasion de la fête tournante du 18 décembre 2018, nos reporters ont rencontré Hadjia Nana Aïchatou Garba. Au cours de leurs échanges, Kara da kiyashi a parlé de sa vie d’actrice. Pour rappel, le théâtre radiophonique commencé en 1962 à la station ORTN de Zinder.

Hadjia Nana Aichatou Garba dite Kara de Kiyashé est née à Rouga Foulani Gougouzou, un village situé à quelques kilomètres de la ville de Zinder. Orpheline de mère dès le petit âge, Nana Aichatou Garba est issue d’une fratrie composée de neuf (9) enfants dont (7) sept qui lui sont des aînés. C’est d’ailleurs ce qui lui donne le sobriquet «Délou», qui signifie ‘’petite sœur des garçons en haussa’’ dans le milieu haoussa. Veuve depuis plusieurs années, elle vivait à Zinder. Délou n’a pas eu la chance d’avoir des enfants, mais elle était mère adoptive de plusieurs neveux et nièces.

Après sa retraite, Hadjia Délou se contentait du petit commerce. Elle vendrait des arachides, des bonbons et de souchet devant la porte de sa maison, une activité qu’elle pratiquait selon elle, «juste pour rompre avec la solitude». «Seule dans la maison, matin et soir sans compagnie, ça crée de l’ennui», confiait-elle à nos reporters. «Je perds beaucoup de temps en causeries avec les femmes du quartier qui font du commerce, puis je retourne à l’intérieur. Très souvent, il m’arrive de m’assoir sur le tabouret pour regarder les gens qui passent. Et c’est là que l’idée de ce petit commerce m’est venue. Sinon ce n’est pas pour avoir de l’argent ou autre chose», avait-t-elle déclaré.  

Hadjia Délou est arrivée dans le théâtre radiophonique par l’intermédiaire de son amie Hadjia Rahamou. Chemin faisant, elle a, par son talent, son investissement, son engagement et sa détermination, acquis la confiance du groupe. Mais en plus de sa passion pour le théâtre, Hadjia Délou est dotée d’un talent naturel. Ces apparitions dans les différentes où elle a joué un rôle restent gravées dans la mémoire des Nigériens qui ont connu l’ère du théâtre radiophonique.

Parmi les pièces les plus célèbres de la troupe ORTN Zinder où elle à joué, on peut citer ‘’Soko’’; ‘’Pike Karam bana’’; ‘’Kara da kiyashi’’; ‘’Muguyar sarakkuwa’’; ‘’Ragayar dutsi’’, ‘’Yankan Tsoka’’, etc. Quant aux thèmes évoqués, ils sont aussi divers que pertinents. C’est tout ce qui touche à la vie quotidienne des populations : le divorce, la corruption, l’escroquerie, le détournement, le vol, la délinquance, le mariage (avec tous ces corolaires), l’intolérance, l’injustice, l’insécurité, la paix, les questions de développement.

Hadjia Nana Aichatou Garba a été décorée, en 2018 par le Président de la République, à l’occasion de la fête tournante du 18 décembre 2018 ‘’Zinder Saboua’’.

Siradji Sanda(onep)

10 février 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...