Forfaitt-ORANGE-4G

photo des artistes NigerAu Niger, sur le plan culturel, l’année 2018 a été riche en évènements aussi bien heureux que malheureux. Certains artistes et ou groupes musicaux ont eu des distinctions au niveau national et international.

La culture est l’ensemble des pratiques et des idées sur lesquelles repose l’identité d’un peuple. L’identité d’un peuple repose sur des valeurs, qui, une fois bafouées et par terre freinent inévitablement le développement de ce peuple. Et c’est conscient de cet état de fait que le Président de la République, Chef de l’Etat, soucieux d’insuffler une dynamique nouvelle dans le cadre de la modernisation du pays pour atteindre le progrès et le développement durable, a mis la Renaissance Culturelle au cœur de son Programme de Renaissance Acte 2. Sur cette base, plusieurs acteurs culturels se sont illustrés malgré le contexte financier difficile, à promouvoir le métier avec les moyens dont ils disposent. Le ministre de la Renaissance culturelle et de la modernisation sociale, M.Assoumane Mallam Issa a fait de la culture un véritable levier de développement. Il était présent à tous les rendez-vous culturels, prêt à soutenir les artistes en tout temps et en tout lieu. Une année qui a débuté par une pléiade d’activités culturelles. Tout au long du premier trimestre de l’année écoulée, des ateliers de formation, des colloques, des rencontres inter Etats ont permis à plusieurs acteurs culturels de renforcer leur capacité, d’être outillés sur les rudiments nécessaires et de renforcer davantage la sagesse culturelle. Il s’agit aussi d’orienter les énergies vers un changement de comportement de mentalités et bien d’autres aspects non négligeables. Selon les autorités de la 7ème République, cette renaissance se veut une véritable révolution des mentalités qui doit nous amener à accepter et à cultiver tout ce qui est propice au progrès et au bien -être collectif d’une part et d’autre part à réprouver et à combattre tous ceux qui s’y opposent..

Dans un souci de mieux dynamiser la culture du tourisme intérieur chez tous les Résidents, les autorités ont organisé la 54 ème édition du festival annuel des éleveurs du 14 au 16 septembre 2018 à Agadez, chef-lieu de la région de l'Aîr. La cure salée est un grand rendez-vous du monde pastoral qui rassemble pendant trois jours des milliers d’éleveurs Peulhs, Touaregs, Arabes venus de tous les quatre coins du Niger et des pays voisins comme le Tchad, le Cameroun, le Mali, le Bénin et le Nigeria. Ils amènent leurs troupeaux en transhumance dans la zone d’Ingall, dans la vallée d’Irhazer connue pour ses pâturages riches en sels minéraux.

Imprimer E-mail

Culture