Diffa : Le ministre Mohamed Boucha inaugure le laboratoire régional d’élevage

Le ministre délégué à l’Elevage M. Mohamed Boucha a procédé le jeudi 27 dernier à l’inauguration du laboratoire régional d’élevage. La cérémonie s’est déroulée dans l’enceinte de la Direction régionale de l’Elevage en présence du Gouverneur de la région de Diffa M. Issa Lémine, du président du Conseil Régional, du Conseiller Technique du Ministre, des Directeurs généraux et Centraux du Ministère, du responsable régional du Bureau PAM, des directeurs régionaux, des responsables des Forces de défense et de sécurité, du personnel de l’Elevage et de plusieurs invités.

Dans son intervention à cette occasion, le ministre délégué à l’Elevage s’est dit heureux d’être dans la capitale du Manga pour inaugurer cette magnifique réalisation. M. Mohamed Boucha a rappelé ce que représente le LABOCEL (Laboratoire central de l’élevage) pour l’Etat, pour les pasteurs, les projets, ONG et les collectivités territoriales en termes d’ambitions. Ce laboratoire vise notamment à asseoir une politique de santé animale qui soit au service de tous d’une part et d’autre part une politique de santé animale qui intègre les avancées des sciences et de la médecine vétérinaires ainsi que de la technologie tout en reconnaissant bien entendu la part prépondérante qui revient au personnel du Laboratoire pour la qualité des prestations qu’il sera amené à fournir.

Le ministre délégué à l’Elevage a ensuite souligné que la construction et l’équipement de ce Laboratoire entièrement financées sur fonds propres de l’Etat, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de notre politique agricole dénommée Initiative 3N « les Nigériens Nourrissent les Nigériens » et de notre Stratégie de Développement Durable de l’Elevage (SDDEL 2013-2035). M. Mohamed Boucha a enfin rappelé que la région de Diffa est reconnue comme étant un pôle de production animale regroupant les systèmes d’élevage aussi bien intensif qu’extensif avec les animaux parfaitement adaptés aux conditions du milieu, malgré les aléas, dus aux changements climatiques.

Auparavant, le Directeur régional de l’élevage Dr Boureima Halidou a fait une brève présentation de ces services. Quant au Gouverneur de la région de Diffa, il a d’abord tenu à souhaiter la chaleureuse bienvenue au ministre et à sa délégation avant de souligner l’importance de cette mission pour sa région. M. Issa Lemine de souligner que la région de Diffa est une zone à vocation agro-pastorale disposant d’une zone pastorale de 6.710.428 hectares et de 36 enclaves pastorales pour une superficie de 5.011 hectares. Le cheptel de la région est estimé à 4.775.703 têtes toutes espèces confondues. L’élevage constitue la principale activité pour les éleveurs nomades vivant sur 30.000 Km2 et est la seconde activité des agriculteurs. Malheureusement a précisé le gouverneur Issa Lemine, les déficits fourragers récurrents de ces dernières campagnes pastorales et la persistance de certaines maladies ont sérieusement affecté les éleveurs et leurs animaux.

C’est pourquoi, ajoute-t-il, l’Etat et ses partenaires s’investissent résolument pour lutter contre les maladies animales afin d’améliorer la santé publique et les productions au profit des éleveurs et des agro-éleveurs de l’ensemble du pays. C’est dans cette optique et pour le renforcement du dispositif sanitaire, a poursuivi M. Issa Lemine, que le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage a mis en œuvre un plan de construction des antennes du LABOCEL dans les différentes régions du Pays. Ainsi, après Niamey, Zinder et Agadez, c’est aujourd’hui Diffa qui vient de bénéficier de la construction et de l’équipement d’un laboratoire. M. Issa Lemine a enfin réitéré la profonde reconnaissance des populations aux autorités de la 7ème République et à tous les partenaires pour les appuis multiples et multiformes apportés à l’endroit des populations.

Mato Adamou, ONEP/Diffa

30 décembre 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...