Maradi /Processus électoral : Les responsables des FDS en formation sur le maintien de l’ordre et le respect des droits de l’homme en période électorale

La Direction Générale des Affaires Politiques et Juridiques (DGAPJ) organise à Maradi du 24 au 25 novembre 2020, un atelier de formation des autorités administratives et judiciaires et des responsables des Forces de Défense et de Sécurité sur les règles du maintien de l’ordre et le respects des droits de l’humains en période électorale. Financé par la coopération suisse à travers le Programme d’Appui à la Gouvernance Démocratique (PAGOD), cet atelier a pour thème «Les règles de maintien de l’ordre et de respect des droits humains en période électorale». Cette formation a pour objectif de contribuer à l’amélioration des conditions de maintien de l’ordre et du respect des droits humains.

En ouvrant ces travaux, le Secrétaire général adjoint du Gouvernorat de Maradi, M. Sanoussi Sani a indiqué que cette formation illustre les appuis combien importants et multiformes que la coopération suisse ne cesse d’apporter à l’Etat du Niger, particulièrement dans le cadre de l’organisation des élections libres, transparentes, inclusives et apaisées. Pour lui, les périodes électorales constituent des moments très sensibles compte tenu des enjeux qu’elles comportent pour les différents acteurs impliqués. «Cela traduit la pertinence d’organiser un tel atelier qui répond parfaitement au souci des plus hautes autorités de notre pays, au rang desquelles, le Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou» a-t-il dit. M. Sanoussi Sani a indiqué que eu égard aux rôles que les participants à cet atelier sont appelés à jouer, il s’avère plus que nécessaire de renforcer leurs capacités sur le respect des règles du maintien de l’ordre public et des droits humains.

Le Directeur Général des Affaires Politiques et Juridiques (DGAPJ), M. Dagoul Malam N’Goudo a soutenu que les objectifs de cette rencontre est d’améliorer les connaissances des participants sur le rôle des FDS avant, pendant et après les opérations électorales, de comprendre et s’approprier les règles spécifiques de maintien de l’ordre en période électorale. Cette rencontre sera animée par le commissaire Moussa Souleymane INNA, chef de division Etudes, réglementation et statistiques à la Direction de la sécurité publique et le Commissaire Abdou Moumouni Sadou, commandant Adjoint du Groupement des Compagnies Nationales de Sécurité (GCNS).

La représentante du Programme d’Appui à la Gouvernance Démocratique (PAGOD), Mariama Yacine a indiqué que son institution continuera à soutenir la CENI pour que le citoyen électeur puisse exprimer son choix sur les prochains dirigeants du pays, dans un cadre démocratique, libre et transparent, loin de toute forme d’intimidation et de pression.

Tiémogo Amadou, ANP-ONEP Maradi

25 novembre 2020

Source : http://www.lesahel.org/