Niamey/Première session extraordinaire du Conseil de Ville : Signature de protocole d’accord avec le Groupe YMMY Finance Holding à l’ordre du jour

Le Conseil de ville de Niamey a tenu, le 03 Juillet dernier, sa première session extraordinaire au titre de l’année 2021. Il s’agissait pour le Conseil de délibérer sur la signature d’un protocole d’accord entre la ville de Niamey et le consortium YMMY FINANCE HOLDING, un groupe marocain œuvrant entre autres dans le domaine des BTP. Ce protocole d’accord porte sur plusieurs projets notamment celui de Niamey smart city-river Marina, la réalisation des lampadaires solaires au Niger, d’un complexe agroindustriel intégré et d’un nouveau pôle industriel.

Avant la signature du protocole d’accord, le président du Conseil de Ville de Niamey, le député maire, Oumarou Dogari a saisi les membres du Conseil afin de débattre sur les projets devant intervenir sur le territoire de la Ville de Niamey et pour qu’ensemble ils décident de la suite à donner quant à leur mise en œuvre. Aussi M. Oumarou Dogari a eu à présenter sommairement les différents projets que compte réaliser le groupe YMMY à Niamey. Ces projets sont repartis en cinq grands axes.

«Pour le premier axe, il s’agit de la réalisation du complexe agroindustriel intégré à filières d’élevage-abattage et de transformation et distribution de produits dans la ville de Niamey à réaliser en partenariat public-privé. Quant au second, il s’agit de la réalisation de lampadaires solaires au Niger en deux phases», a-t-il dit. Aussi, a-t-il ajouté, la première phase est le financement, la fourniture, l’installation, la mise en service et la maintenance de 20.000 lampadaires solaires. La deuxième phase quant à elle se résume au financement, l’installation et l’exploitation d’unités industrielles de fabrication de lampadaires solaires, de panneaux solaires et d’équipements solaires.

Au niveau du troisième axe, il est question de réaliser le projet du nouveau pôle industriel de Niamey et pour le quatrième, il s’agit de la réalisation du projet de la ville nouvelle de Niamey consistant à la réalisation et la commercialisation de 36.960 logements sociaux et d’un centre commercial. Enfin le cinquième axe porte sur le projet Niamey Smart-City-River Marina à réaliser en régime de partenariat public-privé. «J’invite le Conseil à une prise en compte des intérêts de la Ville de Niamey et des contraintes juridiques en vue de parer à tout désagrément pour l’institution que nous dirigeons, relativement à ces projets», a déclaré le président du Conseil de ville de Niamey.

M. Oumarou Dogari a rappelé que les cinq projets, objet de la session extraordinaire boosteront significativement le quotidien de ses concitoyens, s’ils venaient, par bonheur, à être concrétisés. «Le devenir de ces projets dépendra alors de l’appréciation de la tutelle puisque les domaines d’intervention de ceux-ci font partis des actes requérant l’approbation préalable de l’autorité de tutelle, de par leur nature, leur objet», a expliqué le député maire M. Oumarou Dogari. «Mon bonheur est immense car, nous avons travaillé ensemble sans tergiversation aucune, en ayant toujours en ligne de mire l’intérêt de la population», a-t-il conclu.

Ibrahim Maïga(onep)

06 juillet  2021
Source : http://www.lesahel.org/