331 candidats répartis dans 12 centres entament les épreuves à Diffa

Comme dans les autres régions du pays, les épreuves de l’examen du certificat de qualification professionnelle ont débuté hier lundi  16 mai 2022 dans la région de Diffa. C’est le Secrétaire général Adjoint du Gouvernorat, à la tête d’une forte délégation, qui a donné le coup d’envoi au Centre de Formation Professionnelle (C.F.M.). Cette année, la région de Diffa compte 331 candidats répartis dans 12 centres.

Avant l’ouverture de l’enveloppe scellée à la cire contenant les épreuves, le Directeur régional de la Formation Professionnelle et Technique a tenu à présenter la situation complète des candidats de la région. Aussi, M. Ikoma Malam Boutou a expliqué que l’Etat a pris toutes les dispositions conséquentes pour la tenue de ces examens. Au niveau de la région, il s’est dit réconforté de l’appui conséquent des autorités régionales, départementales et communales.

Pour sa part, le Secrétaire général Adjoint du gouvernorat a apprécié l’organisation des épreuves car tout le matériel indispensable concourant à la pratique est disponible. M. Daouda Bardé a profité de cette occasion pour s’adresser aux candidats. «Les autorités de la 7ème République font de la formation professionnelle un puissant outil de développement. C’est pour cela que toutes les conditions sont réunies pour organiser des examens professionnels propres pouvant permettre aux récipiendaires d’embrasser le métier de leur filière. Pour réussir vos examens, je vous invite à vous concentrer, à lire les sujets pour bien les traiter ; je vous souhaite bonne chance», a-t-il lancé aux candidats.

Notons que le centre de Diffa qui a reçu la visite de la délégation du Secrétaire général Adjoint et compte 85 candidats dont 23 filles qui proviennent du Centre de Formation Professionnelle (CFM) de la commune de Diffa. Le Centre de Formation Professionnelle (CFM) de Guéskérou compte 17 candidats dont 13 filles et les candidats composent dans le Centre de l’Enseignement Technique (CET) de Diffa.

Les filières dans lesquelles composent les candidats sont notamment, l’économie familiale (EF) ; la menuiserie bois (MB) ; la construction métallique (CM) ; la mécanique-réparation-auto (MRA); la plomberie (P) et l’électricité-bâtiment (EB).

 Mato Adamou, ONEP Diffa

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...