3ème journée de la 41ème édition du Sabre National à Maradi : Des combats de belle facture au cours des compétitions

3ème journée de la 41ème édition du Sabre National à Maradi : Des combats de belle facture au cours des compétitionsLa troisième journée a été disputée, hier lundi, dans l’antre du stade régional de Maradi. Dans la matinée, Zinder a affronté Niamey en première heure, et en seconde heure Agadez a croisé le fer avec Diffa. Dans l’après-midi, il ya eu la double confrontation Tahoua-Tillabéri et Dosso-Maradi. Dans le double duel matinal, Niamey s’est imposé par un score étriqué de 5 victoires contre 4 pour Zinder et un combat nul, tandis qu’Agadez et Diffa se sont quittés sur le score de 4 victoires partout plus 2 combats nuls.

Au cours de ces différentes confrontations, Tassiou Sani de Zinder, Yacouba Adamou, Adamou Abdou, Sabo Abdou, et Tassiou Ibrahim de Niamey ont conservé de fort belle manière leur invincibilité. Il en est de même pour Illia Issoufou de Diffa, et pour Saley Daouda et Rabiou Abdou Kankoura d’Agadez tous sortis vainqueurs au cours de cette 3ème journée. Cette matinée du lundi a également été marquée par la suspension de deux lutteurs de Diffa conformément à l’article 23 du Code de la lutte. Il s’agit de Ari Kaboulayé et de Zabeirou Chafo pour avoir été auteurs des combats truqués.

Dimanche dernier dans l’après midi, la deuxième journée s’est achevée par la double confrontation Maradi-Agadez et Niamey-Tahoua. La première opposition a débuté sur des chapeaux de roue pour Agadez, avec l’élimination avec la manière d’un ténor de l’écurie du Katsina, Sani Abou par Souleymane Halidou. Et cette prouesse de l’écurie de l’Aïr a continué avec les exploits réalisés par Saley Daouda devant le virevoltant Mourtala Gouassalé de Maradi, et par Rabiou Abdou Kankoura devant le longiligne et tenace Dalla Abani pourtant vainqueur la veille de Mansour Issa de Diffa. Maradi qui avait dès l’entame effectué une entrée fracassante face à Diffa avec un cinglant 9 à 1, a remporté sa deuxième rencontre sur le score de 7 victoires contre 3. L’écurie du Katsina a pu sauver Idi Yellow, Badamassi Oumarou, klé N’Boua, Moussa Abdoulaye, Maty Souley et Aibo Hassane. Le combat Maty Souley-Hassan Adamou a débouché sur la suspension du lutteur d’Agadez Hassan Adamou pour combat truqué par la Commission « Combat truqué ». Il est ainsi suspendu pour le reste de la compétition.

La deuxième rencontre Niamey-Tahoua a déchainé beaucoup de passion. Le premier temps fort de cette partie a été en faveur de l’écurie de Niamey qui enchaina victoire sur victoire jusqu’au cinquième combat. On a noté les victoires successives de Abba Ibrahim devant Moustapha Altinine de Tahoua, celle de Adamou Abdou devant Abdou Salam Soumaila, celle de Yacouba Adamou devant Assoumane Bizo, celle de Sabo Abdou devant Yahaya Kaka, et celle de Tassiou Ibrahim devant Rabiou Adamou. Le combat entre Sabo Abdoulaye et Yahaya Kaka a fait l’objet de beaucoup de tiraillements. Après des réclamations des deux parties, et les verdicts du jury, Tahoua a fait appel, et le Comité adhoc a statué en faveur du lutteur Sabo Abdou de Niamey. Piqué dans leur amour par ces cinq chutes enregistrées en quelques minutes de combat, les coéquipiers de Haya Kaka sonnèrent la révolte, et coup sur coup, ils parvinrent à remporter les cinq autres combats restants. On a ainsi noté les victoires de Laouali Dan Tambay devant Ibrahim Boukari de Niamey; celle de Issiakou Arzika devant Ali Dan Bouchia ; celle de Harouna Ali devant Chaibou Adamou ; celle de Souley Rabagardama devant Illiassou Abdou ; et celle de Idi Chaibou Chirganiya devant Nazifi Ibrahim. La rencontre s’est finalement achevée sur le score de parité de 5 victoires pour Niamey et 5 victoires pour Tahoua.

Demain mardi pour la 4ème journée ? le public du stade régional de Maradi aura droit dans la matinée à la double opposition Tahoua-Maradi ; et Niamey-Agadez et dans l’après-midi Diffa-Zinder et Dosso-Tillabéri.

Oumarou Moussa, Envoyé spécial

31 décembre 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer