Poursuite de la 21e édition de la CAN Total U-20, Niger 2019 : Niger- Afrique du Sud (1-1) ; Nigeria - Burundi (2 – 0) et Sénégal- Mali (2-0)

Poursuite de la 21e édition de la CAN Total U-20, Niger 2019 : Niger- Afrique du Sud (1-1) ; Nigeria - Burundi (2 – 0) et Sénégal- Mali (2-0)Le match d’ouverture de la 21e édition de la Coupe d’Afrique des Nations de moins de 20 ans, Niger 2019 a opposé, samedi 2 février dernier, le Mena junior du Niger aux Amajita d’Afrique du Sud. Le match disputé sur les installations du Stade Général Seyni Kountché de Niamey, s’est achevé sur le score nul d’un but partout. Dans le même groupe A, le Nigeria s’est défait du Burundi (2-0).

Dès le coup d’envoi du match Niger-Afrique du Sud, les jeunes des deux formations ont affiché leurs ambitions de gagner à tout prix ce match. A l’issue d’une dizaine de minutes de jeux, ce sont les juniors du Mena du Niger qui ont pris le contrôle du terrain obligeant leurs adversaires à se replier dans leur partie de terrain. C’est cette attitude défensive qui a bloqué le Mena dans sa stratégie de vouloir ouvrir le score avant la mi-temps. Cela a été difficile malgré les attaques opérées par Abdoul Kairou, Issa Abdoulaye Salou, Boubacar Djibril, et d’autres. La défense sud africaine a maintenu un bouclier d’acier empêchant au MENA d’atteindre son objectif. La fin de la première partie s’est soldée par un score vierge.

A la reprise, le Mena du Niger a accentué la pression autour de la surface de réparation sud africaine à la 48e minute en tentant de surprendre le portier Glen Baadjies sans succès. A la 61e minute Abdoul Kairou Almoustapha a éliminé les défenseurs sud africains trainant le ballon jusqu’à l’intérieur de la surface avant de servir Boubacar Djibril Goumey qui éliminé le gardien sud-africain avant d’envoyant le cuir dans le bon côté du filet. Le Niger ouvre le score à la 62e minute et entre dans l’histoire de la 21e édition de la CAN Total U-20. Mais, la joie des Nigériens a été de courte durée car, les Sud africains ont repris confiance en multipliant des actions autour de la surface adverse.

A la 68 minute de jeux, l’attaquant des Amajita a provoqué le défenseur du Mena qui a commis une faute et l’arbitre a sifflé un coup franc en faveur des Sud africains. C’est Nkosingiphile Nhlkanipho en bon artiste, qui a pris la responsabilité de tirer le coup franc qu’il a placé sur la tête Siphesihle Mkhize. Il a croisé le ballon qu’il a placé dans la cage de Khaled Lawali le laissant muet face à cette belle action difficile à contenir. Le match s’est poursuivi avec des forts engagements du côté nigérien, mais en vain. Le score est resté d’un but partout jusqu’à la fin de la rencontre.

Dans la seconde rencontre ce groupe A, les Supers Eagletes du Nigeria n’ont pas fait de détaille face à leurs adversaires du Burundi en s’imposant sur le score de 2 buts à zéro. Hier dimanche, les équipes du groupe B ont entamé les compétitions sur les installations du stade régional de Maradi à environ 700km à l’Est de Niamey. Dans la première rencontre de ce groupe les Lionceaux de la Téranga se sont imposés sur le score de 2 buts à zéro face aux Aiglons du Mali à l’issue d’un match plaisant et âprement disputé. Le 2ème match a opposé les Black Starlets du Ghana aux Etalons Juniors du Burkina Faso. Et comme, il fallait s’y attendre les populations de Maradi, capitale économique du Niger, se sont massivement mobilisées pour soutenir les équipes en compétition. C’est la première fois que le stade régional, désormais aux normes CAF, accueille une compétition internationale.

Laouali Souleymane(onep)

04 février 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer